David Goffin a remporté les tournois de Kitzbühel en Autriche et de Metz en France, cette année, deux tournois de catégorie 250. Le rendez-vous de Bâle est un ton au-dessus. Après s'être offert le scalp de son premier joueur du top 10 mondial (le Canadien Milos Raonic) la veille en quarts de finale, David Goffin est resté lucide jusqu'au bout pour venir à bout du prometteur croate de 17 ans, Borna Coric (ATP-127).

"Contre Raonic, c'est la plus grand victoire de ma victoire", a rappelé David Goffin. "J'ai bien joué. J'ai été vraiment solide, même quand j'ai perdu le premier set, je suis resté calme et je l'ai breaké deux fois. C'était un super match. Je suis resté bien concentré tout le temps".

Rebolote samedi en demi-finale contre l'invité croate, tombeur de Rafaël Nadal en quarts de finale. David Goffin ne s'est pas démonté quand Coric a égalisé à une manche partout repartant de plus belle pour s'offrir trois balles de match sur son service à 5-3 en menant 40-0. "Ce n'est jamais facile de conclure. Quand il est revenu à égalité, j'ai sorti un ace. C'est le meilleur que je pouvais faire (puis il l'a emporté sur sa 4e balle de match, ndlr). Je suis très heureux d'avoir gagné. J'essaie de rester calme sur le court, et en dehors du court. Cela m'aide dans ce genre de match. J'étais un peu nerveux, mais mon calme me permet de bien aborder les points importants."

Il s'agit là de la 16e victoire d'affilée de David Goffin qui étend sa série de succès à 43 sur les 45 derniers matches depuis son élimination à Wimbledon en juin, remportant deux tournois ATP donc, mais aussi 4 tournois Challengers, dont celui de Mons à l'Ethias Trophy.

"C'est par les tournois Challengers que j'ai retrouvé la confiance", a souligné encore David Goffin qui va rentrer dans le top 25 mondial, son meilleur classement absolu, lundi. "Je joue de mieux en mieux et je vais maintenant me repose pour aborder la finale."

David Goffin figure parmi les 4 nominés au titre de "Come-back de l'année" par l'ATP. Le lauréat sera désigné durant les Masters (à partir du 9 novembre).

David Goffin a remporté les tournois de Kitzbühel en Autriche et de Metz en France, cette année, deux tournois de catégorie 250. Le rendez-vous de Bâle est un ton au-dessus. Après s'être offert le scalp de son premier joueur du top 10 mondial (le Canadien Milos Raonic) la veille en quarts de finale, David Goffin est resté lucide jusqu'au bout pour venir à bout du prometteur croate de 17 ans, Borna Coric (ATP-127). "Contre Raonic, c'est la plus grand victoire de ma victoire", a rappelé David Goffin. "J'ai bien joué. J'ai été vraiment solide, même quand j'ai perdu le premier set, je suis resté calme et je l'ai breaké deux fois. C'était un super match. Je suis resté bien concentré tout le temps". Rebolote samedi en demi-finale contre l'invité croate, tombeur de Rafaël Nadal en quarts de finale. David Goffin ne s'est pas démonté quand Coric a égalisé à une manche partout repartant de plus belle pour s'offrir trois balles de match sur son service à 5-3 en menant 40-0. "Ce n'est jamais facile de conclure. Quand il est revenu à égalité, j'ai sorti un ace. C'est le meilleur que je pouvais faire (puis il l'a emporté sur sa 4e balle de match, ndlr). Je suis très heureux d'avoir gagné. J'essaie de rester calme sur le court, et en dehors du court. Cela m'aide dans ce genre de match. J'étais un peu nerveux, mais mon calme me permet de bien aborder les points importants." Il s'agit là de la 16e victoire d'affilée de David Goffin qui étend sa série de succès à 43 sur les 45 derniers matches depuis son élimination à Wimbledon en juin, remportant deux tournois ATP donc, mais aussi 4 tournois Challengers, dont celui de Mons à l'Ethias Trophy. "C'est par les tournois Challengers que j'ai retrouvé la confiance", a souligné encore David Goffin qui va rentrer dans le top 25 mondial, son meilleur classement absolu, lundi. "Je joue de mieux en mieux et je vais maintenant me repose pour aborder la finale." David Goffin figure parmi les 4 nominés au titre de "Come-back de l'année" par l'ATP. Le lauréat sera désigné durant les Masters (à partir du 9 novembre).