Si le premier jeu fut disputé, le début de rencontre fut à sens unique, et assez cauchemardesque pour le clan belge. Kyle Edmund, dont c'était le premier match de Coupe Davis, a mis 12 minutes pour enlever le 1er jeu sur son service.

Il confirmait avec un break suivi d'un jeu blanc. Après 19 minutes sur le court, le Britannique menait 3-0 face à un Goffin absent. Le supplice continuait et Edmund s'isola à 5-0 avec une première balle de set, sauvée par Goffin.

Le Liégeois revint à 5-3 mais ne put empêcher Edmund de prendre le 1er set 6-3 en 44 minutes.

La 2e manche fut encore plus à sens unique: Edmund l'emportait 6-1 en 25 minutes.

Il fallut attendre le 3e set pour voir le numéro un belge mener au score. Après qu'Edmund eut gagné le 1er jeu du 3e set, Goffin alignait 4 jeux gagnants pour prendre les devants à 4-1. Edmund réussit le break pour revenir à 4-2 mais Goffin conclut en s'adjugeant la 3e manche 6-2 sur sa seconde balle de set, après 1h48 passée sur le court.

Ce fut pareil dans le 4e set: mené 0-1 Goffin, davantage dans le match qu'en début de rencontre, alignait les jeux gagnants jusqu'à aller chercher le 4e set 6-1 en 34 minutes.

Le Liégeois déroulait dans la dernière manche (6-0) pour s'imposer sur sa seconde balle de match et offrir le 1er point à la Belgique, même si ce fut plus compliqué que prévu.

C'est la première fois que David Goffin gagne un match en cinq sets après avoir perdu les deux premières manches.

Le second simple oppose vendredi Andy Murray (ATP 2) à Ruben Bemelmans (ATP 108). Le double aura lieu samedi et les deux derniers simples dimanche.

La Belgique dispute sa seconde finale de Coupe Davis, après celle perdue en 1904 face aux Iles Britanniques.

La Grande-Bretagne vise un 10e Saladier d'argent. Les Britanniques, dont le dernier sacre date de 1936, se retrouvent en finale pour la première fois depuis 1978.

Si le premier jeu fut disputé, le début de rencontre fut à sens unique, et assez cauchemardesque pour le clan belge. Kyle Edmund, dont c'était le premier match de Coupe Davis, a mis 12 minutes pour enlever le 1er jeu sur son service. Il confirmait avec un break suivi d'un jeu blanc. Après 19 minutes sur le court, le Britannique menait 3-0 face à un Goffin absent. Le supplice continuait et Edmund s'isola à 5-0 avec une première balle de set, sauvée par Goffin. Le Liégeois revint à 5-3 mais ne put empêcher Edmund de prendre le 1er set 6-3 en 44 minutes. La 2e manche fut encore plus à sens unique: Edmund l'emportait 6-1 en 25 minutes. Il fallut attendre le 3e set pour voir le numéro un belge mener au score. Après qu'Edmund eut gagné le 1er jeu du 3e set, Goffin alignait 4 jeux gagnants pour prendre les devants à 4-1. Edmund réussit le break pour revenir à 4-2 mais Goffin conclut en s'adjugeant la 3e manche 6-2 sur sa seconde balle de set, après 1h48 passée sur le court. Ce fut pareil dans le 4e set: mené 0-1 Goffin, davantage dans le match qu'en début de rencontre, alignait les jeux gagnants jusqu'à aller chercher le 4e set 6-1 en 34 minutes. Le Liégeois déroulait dans la dernière manche (6-0) pour s'imposer sur sa seconde balle de match et offrir le 1er point à la Belgique, même si ce fut plus compliqué que prévu. C'est la première fois que David Goffin gagne un match en cinq sets après avoir perdu les deux premières manches. Le second simple oppose vendredi Andy Murray (ATP 2) à Ruben Bemelmans (ATP 108). Le double aura lieu samedi et les deux derniers simples dimanche. La Belgique dispute sa seconde finale de Coupe Davis, après celle perdue en 1904 face aux Iles Britanniques. La Grande-Bretagne vise un 10e Saladier d'argent. Les Britanniques, dont le dernier sacre date de 1936, se retrouvent en finale pour la première fois depuis 1978.