Très richement dotée avec 15 millions de dollars de prize money, l'ATP Cup est une nouvelle occasion pour les joueurs de représenter leur pays. "J'ai toujours aimé jouer pour la Belgique. C'est vraiment chouette de pouvoir commencer l'année avec une telle compétition et un nouveau format. C'est quelque chose de grand et nous avons de gros matches pour débuter la saison. Je pense que c'est une bonne chose", a ajouté Goffin.

Outre une dotation importante, le tournoi disputé à Perth, Brisbane et Sydney offre l'avantage d'attribuer des points ATP - 750 au maximum - aux joueurs. Ce qui n'est pas le cas en Coupe Davis. "On joue d'abord pour notre pays mais si, à la fin du tournoi, nous pouvons gagner des points ATP, c'est bien pour notre classement."

Sur la surface dure de Sydney, la Belgique débutera la compétition dès le 3 janvier par un duel contre la Moldavie. 'La Goff' défiera le N.1 moldave Radu Albot (ATP 46), contre qui il mène 3-0 aux confrontations directes. Outre Goffin et Darcis, Kimmer Coppejans (ATP 160), Sander Gille (ATP 47 en double) et Joran Vliegen (ATP 39 en double) font aussi partie de l'équipe belge.

Suivront ensuite les duels contre la Grande-Bretagne (05/01) et la Bulgarie (07/01). Deux simples et un double, joués en deux sets gagnants, seront au programme de chaque rencontre. Les deux joueurs les mieux classés de chaque nation doivent y participer mais si des changements sont nécessaires, les sélections pourront piocher parmi trois joueurs supplémentaires.

Les six vainqueurs de groupe ainsi que les deux meilleurs deuxièmes se qualifieront pour la phase finale prévue à Sydney. La finale se jouera le dimanche 12 janvier, soit huit jours avant le début de l'Open d'Australie (20 janvier - 2 février), première levée du Grand Chelem de la saison.

Très richement dotée avec 15 millions de dollars de prize money, l'ATP Cup est une nouvelle occasion pour les joueurs de représenter leur pays. "J'ai toujours aimé jouer pour la Belgique. C'est vraiment chouette de pouvoir commencer l'année avec une telle compétition et un nouveau format. C'est quelque chose de grand et nous avons de gros matches pour débuter la saison. Je pense que c'est une bonne chose", a ajouté Goffin. Outre une dotation importante, le tournoi disputé à Perth, Brisbane et Sydney offre l'avantage d'attribuer des points ATP - 750 au maximum - aux joueurs. Ce qui n'est pas le cas en Coupe Davis. "On joue d'abord pour notre pays mais si, à la fin du tournoi, nous pouvons gagner des points ATP, c'est bien pour notre classement." Sur la surface dure de Sydney, la Belgique débutera la compétition dès le 3 janvier par un duel contre la Moldavie. 'La Goff' défiera le N.1 moldave Radu Albot (ATP 46), contre qui il mène 3-0 aux confrontations directes. Outre Goffin et Darcis, Kimmer Coppejans (ATP 160), Sander Gille (ATP 47 en double) et Joran Vliegen (ATP 39 en double) font aussi partie de l'équipe belge. Suivront ensuite les duels contre la Grande-Bretagne (05/01) et la Bulgarie (07/01). Deux simples et un double, joués en deux sets gagnants, seront au programme de chaque rencontre. Les deux joueurs les mieux classés de chaque nation doivent y participer mais si des changements sont nécessaires, les sélections pourront piocher parmi trois joueurs supplémentaires. Les six vainqueurs de groupe ainsi que les deux meilleurs deuxièmes se qualifieront pour la phase finale prévue à Sydney. La finale se jouera le dimanche 12 janvier, soit huit jours avant le début de l'Open d'Australie (20 janvier - 2 février), première levée du Grand Chelem de la saison.