Encore 33e après sa défaite à Roland-Garros contre Rafael Nadal (ATP 2), son plus mauvais classement depuis la fin septembre 2014, David Goffin, qui avait été sorti au 1er tour de Wimbledon il y a un an, a donc gagné 15 places en un mois dans la hiérarchie mondiale en même temps qu'il a retrouvé confiance.

Tombeur de Goffin en quarts de finale, le Serbe Novak Djokovic, qui s'est imposé dimanche à Wimbledon après avoir battu le Suisse Roger Federer dans une finale d'anthologie, a consolidé sa 1e place mondiale.

Le Serbe, vainqueur de son 16e titre en Grand Chelem -le 5e à Londres-, conserve près de 4500 points d'avance sur son dauphin, Rafael Nadal. L'Espagnol a moins de 500 points d'avance sur Roger Federer, qui l'a éliminé en demi-finales à Wimbledon. Nadal avait déjà atteint le dernier carré à Londres l'année dernière, alors que Federer avait été sorti en quarts de finale.

Quatrième demi-finaliste de Wimbledon, l'Espagnol Roberto Bautista Agut, battu par Djokovic, gagne neuf places et grimpe au 13e rang, égalant à 31 ans son meilleur classement en carrière.

Steve Darcis, qui avait été éliminé par Bautista Agut au 2e tour de Wimbledon, a progressé de 26 places après avoir gagné à Londre son premier match en Grand Chelem depuis un an. Le Sprimontois pointe au 195e rang. Il est le numéro 4 belge derrière Goffin, Kimmer Coppejans (144e, -) et Ruben Bemelmans (191, -20). Arthur De Greef, 240e, recule de 29 places.