Le Russe Daniil Medvedev a officiellement succédé lundi à Novak Djokovic comme N.1 mondial des joueurs de tennis dans le classement publié lundi par l'ATP. Il faut remonter au 1er février 2004 pour ne pas trouver un membre du "Big 4" (Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray) au sommet du tennis mondial. David Goffin a cédé vingt places, et n'est plus que 68e après avoir perdu les points de sa victoire l'an dernier au tournoi de Montpellier.

Medvedev occupait la 2e place mondiale sans discontinuer depuis le 10 mai dernier et avait atteint pour la première fois cette place le 15 mars 2021. Il devient le 27e N.1 de l'histoire du tennis masculin depuis la création du classement en août 1973. Demi-finaliste à Acapulco, où il a été battu par Rafael Nadal (comme en finale de l'Open d'Australie), le Russe a profité de la défaite de Novak Djokovic en quarts de finale du tournoi de Dubaï. Le Serbe de 34 ans, privé du premier Grand Chelem de l'année parce qu'il n'est pas vacciné contre le Covid-19, a passé au total 361 semaines en tête du classement ATP, un record. Plusieurs autres changements sont intervenus cette semaine.

Derrière Djokovic, qui retrouve la place de N.2 qu'il avait quittée pour la dernière fois le 3 février 2020, l'Allemand Alexander Zverev a conservé la place de N.3, malgré son exclusion à Acalpulco. Rafael Nadal gagne une place après son 3e titre de l'année dans la station balnéaire mexicaine. Il se retrouve 4e et n'a toujours pas perdu de match en 2022 (15 victoires). Il s'est imposé à Melbourne puis à l'Open d'Australie avant son 91e titre ATP en 126 finales samedi. Sa dernière défaite remonte au 5 août 2021, face au Sud-Africain Lloyd Harris au troisième tour du tournoi de Washington. Il avait ensuite déclaré forfait pour le reste de l'année en raison d'une blessure au pied gauche. Le Grec Stefanos Tsitsipas complète le top 5 (-1).

Une semaine après son succès à Marseille, le Russe Andrey Rublev a gagné à Dubaï et le voilà 6e (+1) aux dépens de l'Italien Matteo Berrettini 7e (-1). Le Polonais Hubert Hurkacz, demi-finaliste à Dubaï, retrouve le top 10, au 10e rang (+1), et se rapproche de son meilleur classement (9e, le 8 novembre 2021). Autres gagnants de la semaine Pedro Martinez et Jiri Vesely. La victoire de l'Espagnol à Santiago lui a fait gagner 22 places et lui permet d'intégrer le top 50 (50e). Le Tchèque, tombeur de Novak Djokovic en quarts puis finaliste à Dubaï, a lui bondi de 49 places et se retrouve 74e.

David Goffin, qui peine à retrouver son niveau en ce début d'année après avoir perdu dès son entrée pour la cinquième fois en sept tournois la semaine dernière à Dubaï, se retrouve 68e. Ce résultat, couplé à la perte de ses points de l'an dernier dans le sud de la France, se traduit par une perte de vingt places. Pour retrouver le Liégeois aussi loin du sommet, il faut remonter au 28 juillet 2014. Il était alors 78e. Quant au N.2 belge dans le classement mondial, il faut encore reculer de près de cent places pour y trouver trace. Zizou Bergs est 163e (+5), Kimmer Coppejans 214e (+6), Ruben Bemelmans 278e (+17) et Michael Geerts 347e (+4).

Le Russe Daniil Medvedev a officiellement succédé lundi à Novak Djokovic comme N.1 mondial des joueurs de tennis dans le classement publié lundi par l'ATP. Il faut remonter au 1er février 2004 pour ne pas trouver un membre du "Big 4" (Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic, Andy Murray) au sommet du tennis mondial. David Goffin a cédé vingt places, et n'est plus que 68e après avoir perdu les points de sa victoire l'an dernier au tournoi de Montpellier. Medvedev occupait la 2e place mondiale sans discontinuer depuis le 10 mai dernier et avait atteint pour la première fois cette place le 15 mars 2021. Il devient le 27e N.1 de l'histoire du tennis masculin depuis la création du classement en août 1973. Demi-finaliste à Acapulco, où il a été battu par Rafael Nadal (comme en finale de l'Open d'Australie), le Russe a profité de la défaite de Novak Djokovic en quarts de finale du tournoi de Dubaï. Le Serbe de 34 ans, privé du premier Grand Chelem de l'année parce qu'il n'est pas vacciné contre le Covid-19, a passé au total 361 semaines en tête du classement ATP, un record. Plusieurs autres changements sont intervenus cette semaine. Derrière Djokovic, qui retrouve la place de N.2 qu'il avait quittée pour la dernière fois le 3 février 2020, l'Allemand Alexander Zverev a conservé la place de N.3, malgré son exclusion à Acalpulco. Rafael Nadal gagne une place après son 3e titre de l'année dans la station balnéaire mexicaine. Il se retrouve 4e et n'a toujours pas perdu de match en 2022 (15 victoires). Il s'est imposé à Melbourne puis à l'Open d'Australie avant son 91e titre ATP en 126 finales samedi. Sa dernière défaite remonte au 5 août 2021, face au Sud-Africain Lloyd Harris au troisième tour du tournoi de Washington. Il avait ensuite déclaré forfait pour le reste de l'année en raison d'une blessure au pied gauche. Le Grec Stefanos Tsitsipas complète le top 5 (-1). Une semaine après son succès à Marseille, le Russe Andrey Rublev a gagné à Dubaï et le voilà 6e (+1) aux dépens de l'Italien Matteo Berrettini 7e (-1). Le Polonais Hubert Hurkacz, demi-finaliste à Dubaï, retrouve le top 10, au 10e rang (+1), et se rapproche de son meilleur classement (9e, le 8 novembre 2021). Autres gagnants de la semaine Pedro Martinez et Jiri Vesely. La victoire de l'Espagnol à Santiago lui a fait gagner 22 places et lui permet d'intégrer le top 50 (50e). Le Tchèque, tombeur de Novak Djokovic en quarts puis finaliste à Dubaï, a lui bondi de 49 places et se retrouve 74e. David Goffin, qui peine à retrouver son niveau en ce début d'année après avoir perdu dès son entrée pour la cinquième fois en sept tournois la semaine dernière à Dubaï, se retrouve 68e. Ce résultat, couplé à la perte de ses points de l'an dernier dans le sud de la France, se traduit par une perte de vingt places. Pour retrouver le Liégeois aussi loin du sommet, il faut remonter au 28 juillet 2014. Il était alors 78e. Quant au N.2 belge dans le classement mondial, il faut encore reculer de près de cent places pour y trouver trace. Zizou Bergs est 163e (+5), Kimmer Coppejans 214e (+6), Ruben Bemelmans 278e (+17) et Michael Geerts 347e (+4).