Ashleigh Barty n'est plus qu'à une victoire de la consécration dans son pays à l'occasion de l'Open d'Australie de tennis. La N.1 mondiale s'est aisément qualifiée pour la finale de la première levée du Grand Chelem 2022, jeudi à Melbourne. Elle n'a laissé aucune chance à l'Américaine Madison Keys (WTA 51) battue en deux manches : 6-1 et 6-3 en à peine une heure et deux minutes.

Barty disputera sa troisième finale dans l'un des quatre tournois majeures après ses victoires à Roland-Garros en 2019 et Wimbledon l'an dernier. Elle n'avait jamais atteint la finale en Australie où son meilleur résultat était une demi-finale en 2020. Barty, 25 ans, rencontrera en finale la lauréate de la seconde demi-finale qui doit opposer dans la foulée l'Américaine Danielle Collins (WTA 30/N.27) à la Polonaise Iga Swiatek (WTA 9/N.7).

Barty a d'emblée pris le service de la joueuse d'Orlando qui disputait la troisième demie de sa carrière en Grand Chelem. Elle avait été battue, à 19 ans, à Melbourne en 2015 par Serena Williams (7-5 (5), 6-2) qui allait gagner le tournoi, et à l'US Open en 2018 là encore par la future lauréate la Japonaise Naomi Osaka (6-2, 6-4). Mise en confiance par un tournoi parfait jusque-là, ayant remporté tous ses duels en deux manches, Barty a aligné après 2-1, quatre jeux consécutifs pour s'offrir le premier set (6-1) en 26 minutes.

L'Australienne n'avait eu besoin que de trois balles de break pour s'emparer de trois jeux de service de l'Américaine qui ne trouvait pas les clés au face au jeu puissant et agressif de Barty, qui justifiait les cinquante places d'écart au classement mondial entre elles. Dans le second set, Keys retrouva un peu ses esprits, mais la N.1 mondiale ne céda rien et après 2-2, la tête de série N.1 s'échappa encore pour mener 5-2. L'Américaine sauva encore un jeu mais ne put prolonger son beau parcours plus longtemps.

null, belga
null © belga

Danielle Collins a remporté la seconde demi-finale du simple dames de l'Open d'Australie de tennis, jeudi à Melbourne. L'Américaine, 30e mondiale, a mis fin au tournoi de la jeune Polonaise de 20 ans Iga Swiatek, 9e mondiale. Elle s'est imposée en deux manches 6-4 et 6-1, après une heure et dix-huit minutes de jeu.

Collins va disputer la première finale en Grand Chelem de sa carrière. L'Américaine, qui a suivi un parcours universitaire complet, est âgée de 28 ans. La Floridienne, qui compte deux titres WTA (Palerme et San José en 2021) avait déjà figuré dans le dernier carré à Melbourne en 2019. Depuis, elle n'a enregistré qu'un quart de finale dans un tournoi majeur, à Roland-Garros en 2020. Elle a longtemps souffert d'une maladie gynécologique aujourd'hui guérie après une opération.

Collins, qui a éliminé Elise Mertens en huitièmes de finale, a d'emblée imposé son grand coup droit et mis une forte pression sur sa cadette qui se retrouva rapidement menée 4-0. La Varsovienne arrêta l'hémorragie et quand elle remonta un de ses deux breaks (4-2), elle pensait être bien repartie. Collins s'empressa de l'en dissuader et signa son troisième break du set (5-2). Malgré trois balles de sets contre elle, Swiatek s'accrocha et prolongea la manche avec un nouveau break (5-3). Le match était relancé. À 5-4, l'Américaine était bien décidée à ne pas concéder son troisième jeu de service consécutif et conclut le set 6-4 après 48 minutes. Profitant des secondes balles de service trop faibles de Swiatek, Collins réalisa d'entrée le break dans la deuxième manche et continuait la course en tête (2-0) d'autant qu'elle signait un nouveau break (3-0). Swiatek sauva deux balles de 4-0 mais céda sur la troisième. La cadette sauva encore un jeu (4-1) avant de rentrer aux vestiaires.

Swiatek espérait retrouver à 20 ans la finale d'un Grand Chelem (en simple) après sa victoire surprise à Roland-Garros en 2020. Elle a aussi joué la finale du double dames à Paris l'an dernier. Swiatek et Collins se rencontraient pour leur second duel après un premier il y a douze mois à Adelaïde, prématurément arrêté après l'abandon de l'Américaine dans le deuxième set alors qu'elle était menée 6-2 et 3-0. Ashleigh Barty mène 3 victoires à 1 dans ses duels face à Danielle Collins. Celle-ci a toutefois remporté leur dernier match, l'an dernier à l'Open d'Australie, en huitièmes de finale (6-3, 6-4).

Ashleigh Barty n'est plus qu'à une victoire de la consécration dans son pays à l'occasion de l'Open d'Australie de tennis. La N.1 mondiale s'est aisément qualifiée pour la finale de la première levée du Grand Chelem 2022, jeudi à Melbourne. Elle n'a laissé aucune chance à l'Américaine Madison Keys (WTA 51) battue en deux manches : 6-1 et 6-3 en à peine une heure et deux minutes. Barty disputera sa troisième finale dans l'un des quatre tournois majeures après ses victoires à Roland-Garros en 2019 et Wimbledon l'an dernier. Elle n'avait jamais atteint la finale en Australie où son meilleur résultat était une demi-finale en 2020. Barty, 25 ans, rencontrera en finale la lauréate de la seconde demi-finale qui doit opposer dans la foulée l'Américaine Danielle Collins (WTA 30/N.27) à la Polonaise Iga Swiatek (WTA 9/N.7). Barty a d'emblée pris le service de la joueuse d'Orlando qui disputait la troisième demie de sa carrière en Grand Chelem. Elle avait été battue, à 19 ans, à Melbourne en 2015 par Serena Williams (7-5 (5), 6-2) qui allait gagner le tournoi, et à l'US Open en 2018 là encore par la future lauréate la Japonaise Naomi Osaka (6-2, 6-4). Mise en confiance par un tournoi parfait jusque-là, ayant remporté tous ses duels en deux manches, Barty a aligné après 2-1, quatre jeux consécutifs pour s'offrir le premier set (6-1) en 26 minutes. L'Australienne n'avait eu besoin que de trois balles de break pour s'emparer de trois jeux de service de l'Américaine qui ne trouvait pas les clés au face au jeu puissant et agressif de Barty, qui justifiait les cinquante places d'écart au classement mondial entre elles. Dans le second set, Keys retrouva un peu ses esprits, mais la N.1 mondiale ne céda rien et après 2-2, la tête de série N.1 s'échappa encore pour mener 5-2. L'Américaine sauva encore un jeu mais ne put prolonger son beau parcours plus longtemps. Danielle Collins a remporté la seconde demi-finale du simple dames de l'Open d'Australie de tennis, jeudi à Melbourne. L'Américaine, 30e mondiale, a mis fin au tournoi de la jeune Polonaise de 20 ans Iga Swiatek, 9e mondiale. Elle s'est imposée en deux manches 6-4 et 6-1, après une heure et dix-huit minutes de jeu. Collins va disputer la première finale en Grand Chelem de sa carrière. L'Américaine, qui a suivi un parcours universitaire complet, est âgée de 28 ans. La Floridienne, qui compte deux titres WTA (Palerme et San José en 2021) avait déjà figuré dans le dernier carré à Melbourne en 2019. Depuis, elle n'a enregistré qu'un quart de finale dans un tournoi majeur, à Roland-Garros en 2020. Elle a longtemps souffert d'une maladie gynécologique aujourd'hui guérie après une opération. Collins, qui a éliminé Elise Mertens en huitièmes de finale, a d'emblée imposé son grand coup droit et mis une forte pression sur sa cadette qui se retrouva rapidement menée 4-0. La Varsovienne arrêta l'hémorragie et quand elle remonta un de ses deux breaks (4-2), elle pensait être bien repartie. Collins s'empressa de l'en dissuader et signa son troisième break du set (5-2). Malgré trois balles de sets contre elle, Swiatek s'accrocha et prolongea la manche avec un nouveau break (5-3). Le match était relancé. À 5-4, l'Américaine était bien décidée à ne pas concéder son troisième jeu de service consécutif et conclut le set 6-4 après 48 minutes. Profitant des secondes balles de service trop faibles de Swiatek, Collins réalisa d'entrée le break dans la deuxième manche et continuait la course en tête (2-0) d'autant qu'elle signait un nouveau break (3-0). Swiatek sauva deux balles de 4-0 mais céda sur la troisième. La cadette sauva encore un jeu (4-1) avant de rentrer aux vestiaires. Swiatek espérait retrouver à 20 ans la finale d'un Grand Chelem (en simple) après sa victoire surprise à Roland-Garros en 2020. Elle a aussi joué la finale du double dames à Paris l'an dernier. Swiatek et Collins se rencontraient pour leur second duel après un premier il y a douze mois à Adelaïde, prématurément arrêté après l'abandon de l'Américaine dans le deuxième set alors qu'elle était menée 6-2 et 3-0. Ashleigh Barty mène 3 victoires à 1 dans ses duels face à Danielle Collins. Celle-ci a toutefois remporté leur dernier match, l'an dernier à l'Open d'Australie, en huitièmes de finale (6-3, 6-4).