Viktor Troicki (ATP 39) avait offert le premier point aux Serbes en battant David Goffin (ATP 50) en cinq sets 1-6, 3-6, 7-6 (7/5), 6-4, 6-4 dans le premier simple.

La décision pourrait déjà tomber samedi à l'issue du double qui opposera, à partir de 14h00, Steve Darcis et Ruben Bemelmans à Nenad Zimonjic et Viktor Troicki, sous réserves de modifications que les capitaines des deux équipes peuvent apporter jusqu'à une heure avant le début des rencontres.

Les deux derniers simples sont programmés dimanche après-midi.

Le vainqueur affrontera soit les Etats-Unis soit le Brésil en quarts de finale en avril. Le perdant jouera en septembre les barrages pour le maintien dans le groupe mondial.

David Goffin: "La plus dure défaite"

David Goffin a été à deux doigts d'offrir le premier point à la Belgique face à la Serbie, mais il s'est finalement incliné en cinq sets et 3h51 face à Viktor Troicki.

"C'est la plus dure défaite de ma carrière. C'est dur à avaler, très dur même. Pas seulement pour moi, mais surtout pour l'équipe", a déclaré David Goffin après la rencontre. "C'était un match capital, et perdre le premier match comme ça, ce n'est pas facile. Au début, je jouais bien et il ne servait pas très bien. J'ai eu des occasions et voilà, c'est bête...".

Après avoir remporté les deux premiers sets, le Liégeois a mené 5-4, service à suivre dans le troisième set, finalement remporté au tie-break par le Serbe. "Quand je sers pour le match, je suis un peu paniqué à cause des nouvelles balles. Je fais vraiment un très mauvais jeu, je n'ose pas trop y aller de peur que les balles sortent, mais bon voilà... A partir de ce moment-là, il s'est mis à servir incroyablement bien. Heureusement pour lui qu'il avait cette arme-là aujourd'hui. J'aurais pu gagner ce match à deux, trois points près. Ça se joue à pas grand-chose, mais le mérite en revient aussi à Viktor qui s'est accroché. Physiquement, j'ai déjà bien récupéré, j'ai eu une bonne heure de soins après le match. Mentalement, il va falloir digérer et se reconcentrer pour demain et dimanche".

Le vainqueur affrontera les Etats-Unis ou le Brésil en quarts en avril. Le perdant jouera en septembre les barrages pour le maintien dans le groupe mondial.

Viktor Troicki (ATP 39) avait offert le premier point aux Serbes en battant David Goffin (ATP 50) en cinq sets 1-6, 3-6, 7-6 (7/5), 6-4, 6-4 dans le premier simple. La décision pourrait déjà tomber samedi à l'issue du double qui opposera, à partir de 14h00, Steve Darcis et Ruben Bemelmans à Nenad Zimonjic et Viktor Troicki, sous réserves de modifications que les capitaines des deux équipes peuvent apporter jusqu'à une heure avant le début des rencontres. Les deux derniers simples sont programmés dimanche après-midi. Le vainqueur affrontera soit les Etats-Unis soit le Brésil en quarts de finale en avril. Le perdant jouera en septembre les barrages pour le maintien dans le groupe mondial.David Goffin: "La plus dure défaite" David Goffin a été à deux doigts d'offrir le premier point à la Belgique face à la Serbie, mais il s'est finalement incliné en cinq sets et 3h51 face à Viktor Troicki. "C'est la plus dure défaite de ma carrière. C'est dur à avaler, très dur même. Pas seulement pour moi, mais surtout pour l'équipe", a déclaré David Goffin après la rencontre. "C'était un match capital, et perdre le premier match comme ça, ce n'est pas facile. Au début, je jouais bien et il ne servait pas très bien. J'ai eu des occasions et voilà, c'est bête...". Après avoir remporté les deux premiers sets, le Liégeois a mené 5-4, service à suivre dans le troisième set, finalement remporté au tie-break par le Serbe. "Quand je sers pour le match, je suis un peu paniqué à cause des nouvelles balles. Je fais vraiment un très mauvais jeu, je n'ose pas trop y aller de peur que les balles sortent, mais bon voilà... A partir de ce moment-là, il s'est mis à servir incroyablement bien. Heureusement pour lui qu'il avait cette arme-là aujourd'hui. J'aurais pu gagner ce match à deux, trois points près. Ça se joue à pas grand-chose, mais le mérite en revient aussi à Viktor qui s'est accroché. Physiquement, j'ai déjà bien récupéré, j'ai eu une bonne heure de soins après le match. Mentalement, il va falloir digérer et se reconcentrer pour demain et dimanche".Le vainqueur affrontera les Etats-Unis ou le Brésil en quarts en avril. Le perdant jouera en septembre les barrages pour le maintien dans le groupe mondial.