L'Espagne, tenante du titre, a été éliminée de la Coupe Davis, dimanche après sa défaite 2-1 devant la Russie qui se qualifie pour les quarts au même titre que la Serbie de Novak Djokovic qui prend une place de meilleur deuxième.

Feliciano Lopez avait apporté un premier point surprise à l'Espagne en battant Andrey Rublev, mais Daniil Medvedev avait aisément égalisé et le double Andrey Rublev/Aslan Karatsev a arraché le point de la victoire face à la paire espagnole Feliciano Lopez/Marcel Granollers. La Russie termine ainsi première du groupe A et l'Espagne deuxième mais avec un ratio de sets gagnés/perdus qui ne lui permet pas de se qualifier.

L'ALLEMAGNE QUALIFIEE SANS ZVEREV

L'Allemagne, sans Alexander Zverev, s'est qualifiée dimanche pour les quarts de finale de la Coupe Davis en battant l'Autriche (2-1), reléguant la Serbie de Novak Djokovic à la 2e place du groupe F.

Les Serbes, battus samedi par les Allemands, doivent espérer terminer parmi les deux meilleurs deuxièmes pour se hisser en quarts et seront fixés dimanche soir à l'issue de la phase de poules. L'Allemagne affrontera mardi à Innsbruck la Grande-Bretagne qui a remporté le groupe C.

L'Autriche n'avait pas grand chose à gagner puisqu'elle ne pouvait plus terminer première du groupe et même en terminant deuxième (en cas de victoire 3-0), ses chances d'atteindre les quarts étaient minimes en raison d'un ratio de matches gagnés/perdus insuffisant. Mais transcendé par le maillot national, Jurij Rodionov (139e) a donné aux Autrichiens le premier point de la rencontre en battant Dominik Koepfer (54e) 6-1, 7-5 en 1h27. Jan-Lennard Struff (51e) a cependant remis les équipes à égalité dans le match des N.1 en battant Dennis Novak (118e) 7-5, 6-4 en 1h13. Si bien que la rencontre s'est jouée au double décisif. Kevin Krawietz et Tim Pütz ont remporté un match spectaculaire face à Oliver Marach et Philipp Oswald 6-3, 6-4.

La phase finale de la Coupe Davis new look, dont c'est la deuxième édition qui débute (après 2019, elle avait été annulée en 2020 en raison du Covid-19), consiste en une phase de poules avec six groupes de trois équipes, répartis cette année dans trois villes différentes, Madrid, Innsbruck (Autriche) et Turin (Italie), suivie de quarts de finale, demi-finales et finale.

La Colombie a de son côté battu les Etats-Unis 2-1 dimanche dans la dernière rencontre sans enjeu du groupe E de la Coupe Davis dominé par l'Italie, les Américains ayant abandonné dans le double après seulement trois jeux. Le groupe E de la Coupe Davis a été dominé par l'Italie, les Américains ayant abandonné dans le double après seulement trois jeux. Frances Tiafoe (38e mondial), préféré à Reilly Opelka (26e) qui avait perdu contre l'Italien Lorenzo Sonego vendredi, a apporté le premier point de la partie aux Américains en battant Nicolas Mejia (275e) 4-6, 6-3, 7-6 (9/7). Daniel Galan (111e) a ensuite battu John Isner (24e) 6-3, 3-6, 7-6 (7/5). Le double décisif pour la partie entre John Isner/Jack Sock et Juan-Sebastian Cabal/Robert Farah a débuté mais les Américains ont jeté l'éponge à 3-0 pour les Colombiens dans la première manche.

Quel qu'eût été le résultat de cette rencontre, aucune des deux équipes ne pouvait espérer se qualifier pour les quarts de finale ni interférer dans la bagarre pour les deux places qualificatives de meilleurs deuxièmes, après avoir été battue l'une comme l'autre par l'Italie.

L'Espagne, tenante du titre, a été éliminée de la Coupe Davis, dimanche après sa défaite 2-1 devant la Russie qui se qualifie pour les quarts au même titre que la Serbie de Novak Djokovic qui prend une place de meilleur deuxième. Feliciano Lopez avait apporté un premier point surprise à l'Espagne en battant Andrey Rublev, mais Daniil Medvedev avait aisément égalisé et le double Andrey Rublev/Aslan Karatsev a arraché le point de la victoire face à la paire espagnole Feliciano Lopez/Marcel Granollers. La Russie termine ainsi première du groupe A et l'Espagne deuxième mais avec un ratio de sets gagnés/perdus qui ne lui permet pas de se qualifier. L'Allemagne, sans Alexander Zverev, s'est qualifiée dimanche pour les quarts de finale de la Coupe Davis en battant l'Autriche (2-1), reléguant la Serbie de Novak Djokovic à la 2e place du groupe F. Les Serbes, battus samedi par les Allemands, doivent espérer terminer parmi les deux meilleurs deuxièmes pour se hisser en quarts et seront fixés dimanche soir à l'issue de la phase de poules. L'Allemagne affrontera mardi à Innsbruck la Grande-Bretagne qui a remporté le groupe C. L'Autriche n'avait pas grand chose à gagner puisqu'elle ne pouvait plus terminer première du groupe et même en terminant deuxième (en cas de victoire 3-0), ses chances d'atteindre les quarts étaient minimes en raison d'un ratio de matches gagnés/perdus insuffisant. Mais transcendé par le maillot national, Jurij Rodionov (139e) a donné aux Autrichiens le premier point de la rencontre en battant Dominik Koepfer (54e) 6-1, 7-5 en 1h27. Jan-Lennard Struff (51e) a cependant remis les équipes à égalité dans le match des N.1 en battant Dennis Novak (118e) 7-5, 6-4 en 1h13. Si bien que la rencontre s'est jouée au double décisif. Kevin Krawietz et Tim Pütz ont remporté un match spectaculaire face à Oliver Marach et Philipp Oswald 6-3, 6-4. La phase finale de la Coupe Davis new look, dont c'est la deuxième édition qui débute (après 2019, elle avait été annulée en 2020 en raison du Covid-19), consiste en une phase de poules avec six groupes de trois équipes, répartis cette année dans trois villes différentes, Madrid, Innsbruck (Autriche) et Turin (Italie), suivie de quarts de finale, demi-finales et finale. La Colombie a de son côté battu les Etats-Unis 2-1 dimanche dans la dernière rencontre sans enjeu du groupe E de la Coupe Davis dominé par l'Italie, les Américains ayant abandonné dans le double après seulement trois jeux. Le groupe E de la Coupe Davis a été dominé par l'Italie, les Américains ayant abandonné dans le double après seulement trois jeux. Frances Tiafoe (38e mondial), préféré à Reilly Opelka (26e) qui avait perdu contre l'Italien Lorenzo Sonego vendredi, a apporté le premier point de la partie aux Américains en battant Nicolas Mejia (275e) 4-6, 6-3, 7-6 (9/7). Daniel Galan (111e) a ensuite battu John Isner (24e) 6-3, 3-6, 7-6 (7/5). Le double décisif pour la partie entre John Isner/Jack Sock et Juan-Sebastian Cabal/Robert Farah a débuté mais les Américains ont jeté l'éponge à 3-0 pour les Colombiens dans la première manche. Quel qu'eût été le résultat de cette rencontre, aucune des deux équipes ne pouvait espérer se qualifier pour les quarts de finale ni interférer dans la bagarre pour les deux places qualificatives de meilleurs deuxièmes, après avoir été battue l'une comme l'autre par l'Italie.