L'homme clé, c'est Wawrinka. Si un Federer à 100% apparait pour la plupart des Français injouable, les observateurs comptaient sur Tsonga et Monfils pour mettre le "Stan" en déroute. Mais le Suisse s'est imposé logiquement et avec autorité: 6-1, 3-6, 6-3, 6-2.

Federer va maintenant jouer contre Monfils. Ce dernier a donc plus que jamais la pression mais est capable de mettre Federer en difficulté. Pour le numéro deux mondial, la question principale est de savoir si son dos tiendra le choc durant la rencontre. En cas de blessure et de forfait, la Suisse devrait s'en remettre au double de demain et à une nouvelle performance de Wawrinka dimanche. En effet, derrière le duo suisse, les autres joueurs du groupe ne représentent pas de garanties face aux Français. Mais comme Federer n'a jamais abandonné une rencontre, il y a peu de chance qu'un tel scénario se produise...

L'homme clé, c'est Wawrinka. Si un Federer à 100% apparait pour la plupart des Français injouable, les observateurs comptaient sur Tsonga et Monfils pour mettre le "Stan" en déroute. Mais le Suisse s'est imposé logiquement et avec autorité: 6-1, 3-6, 6-3, 6-2.Federer va maintenant jouer contre Monfils. Ce dernier a donc plus que jamais la pression mais est capable de mettre Federer en difficulté. Pour le numéro deux mondial, la question principale est de savoir si son dos tiendra le choc durant la rencontre. En cas de blessure et de forfait, la Suisse devrait s'en remettre au double de demain et à une nouvelle performance de Wawrinka dimanche. En effet, derrière le duo suisse, les autres joueurs du groupe ne représentent pas de garanties face aux Français. Mais comme Federer n'a jamais abandonné une rencontre, il y a peu de chance qu'un tel scénario se produise...