David Goffin et Ruben Bemelmans, associés, se sont en effet inclinés face à l'expérimentée paire de double composée de Colin Fleming et Ross Hutchins, en quatre manches: 4-6, 7-5, 6-3 et 6-4, après un peu plus de 3 heures de jeu.

Les deux jeunes belges n'ont pas démérité, faisant même douter leurs adversaires en empochant le premier set. Ils forcèrent presque le jeu décisif dans la 2e manche, mais durent ensuite reconnaître la maîtrise des solides Britanniques, classés en double ATP 25 pour Fleming, et ATP 30 pour Hutchins.

Vendredi, Steve Darcis (ATP 68) avait battu Josh Goodall (ATP 253) en quatre sets: 6-7 (2/7), 6-3, 6-4 et 6-4 et Olivier Rochus (ATP 59) avait ensuite apporté le deuxième point à la Belgique en prenant la mesure de Daniel Evans (ATP 344), également en quatre manches: 3-6, 6-4, 7-6 (9/7) et 6-4.

Dimanche, à partir de 14h00, se disputeront les deux derniers simples, qui mettront aux prises, dans l'ordre, Goodall à Rochus et Evans à Darcis. La Belgique a encore besoin d'un succès pour s'assurer le droit de disputer les barrages pour la montée au sein du Groupe mondial, du 14 au 16 septembre.

SportMagazine.be, avec Belga.

David Goffin et Ruben Bemelmans, associés, se sont en effet inclinés face à l'expérimentée paire de double composée de Colin Fleming et Ross Hutchins, en quatre manches: 4-6, 7-5, 6-3 et 6-4, après un peu plus de 3 heures de jeu. Les deux jeunes belges n'ont pas démérité, faisant même douter leurs adversaires en empochant le premier set. Ils forcèrent presque le jeu décisif dans la 2e manche, mais durent ensuite reconnaître la maîtrise des solides Britanniques, classés en double ATP 25 pour Fleming, et ATP 30 pour Hutchins. Vendredi, Steve Darcis (ATP 68) avait battu Josh Goodall (ATP 253) en quatre sets: 6-7 (2/7), 6-3, 6-4 et 6-4 et Olivier Rochus (ATP 59) avait ensuite apporté le deuxième point à la Belgique en prenant la mesure de Daniel Evans (ATP 344), également en quatre manches: 3-6, 6-4, 7-6 (9/7) et 6-4. Dimanche, à partir de 14h00, se disputeront les deux derniers simples, qui mettront aux prises, dans l'ordre, Goodall à Rochus et Evans à Darcis. La Belgique a encore besoin d'un succès pour s'assurer le droit de disputer les barrages pour la montée au sein du Groupe mondial, du 14 au 16 septembre. SportMagazine.be, avec Belga.