Placée dans le troisième pot, la Belgique est tombée dans le groupe C avec la France, tête de série N.3 et placée dans le pot 1. L'Allemagne, tête de série N.6, était, elle, placée dans le deuxième pot. L'Australie, tête de série N.14, figurait pour sa part dans le pot 4. Non qualifiée pour la phase de groupes en 2021, la Belgique avait d'abord dû assurer sa place dans le groupe mondial lors d'une victoire contre la Bolivie en septembre dernier. Au mois de mars, l'équipe belge avait alors décroché son ticket pour la phase de groupes grâce à une victoire en Finlande.

Tirage favorable

Tête de série N.10, la Belgique a hérité d'un tirage favorable avec la France, menée par Gael Monfils, qu'elle a déjà battu trois fois en huit confrontations. Le dernier duel face à nos voisins remonte à 2017 et une défaite 3-2 en finale. Face à l'Allemagne du N.3 mondial Alexander Zverev, la Belgique compte une victoire en neuf confrontations. Un succès qui remonte à la dernière confrontation entre les deux nations, en 2017 aussi. Contre l'Australie, avec le jeune Alex De Minaur (ATP 24), les Belges ont remporté trois de leurs six confrontations. En 2019, les Australiens s'étaient montrés plus forts lors de la phase de groupe (2-1).

Les deux premiers des quatre groupes seront qualifiées pour la phase à élimination directe (quarts de finale, demi-finale, finale) prévue du 21 au 27 novembre à Malaga. Si la Belgique remporte son groupe, elle affrontera le deuxième du groupe B entre l'Espagne, le Canada, la Serbie et la Corée du Sud. Si elle finit deuxième, elle sera opposée au vainqueur du groupe D entre les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Kazakhstan et les Pays-Bas.

Johan Van Herck après le tirage: "Nous allons nous battre pour la qualification"

"C'est un tirage compliqué, mais il pouvait difficilement en être autrement avec autant de nations du top. Cela aurait aussi pu être pire", a concédé Van Herck. "Dans notre poule, je pense que l'Allemagne est favorite. Elle évolue à domicile et possède en Alexander Zverev, un joueur du gratin mondial. Derrière, nous nous battrons avec la France et l'Australie pour la qualification. C'est ce à quoi je m'attends.

La France n'a aucun joueur du top absolu actuellement, mais est très forte collectivement. Pour l'Australie, nous l'avons jouée deux fois ces dernières années avec une victoire et une défaite. Ce sera équilibré." Les deux premiers des quatre groupes seront qualifiées pour la phase à élimination directe (quarts de finale, demi-finale, finale) prévue du 21 au 27 novembre à Malaga. "Nous allons nous battre pour la qualification mais ce ne sera pas facile. Il faudra voir quels joueurs seront présents chez nos adversaires.

Ces rencontres tombent en septembre après une grosse tournée américaine et un été chargé." Les espoirs de qualification devraient reposer sur David Goffin (ATP 55) et Zizou Bergs (ATP 198). "Zizou a été important dans les derniers matches, mais il y a d'autres garçons qui sont en forme. J'espère que les joueurs me rendront la tâche compliquée pour la sélection. En ce qui concerne David, il est de nouveau sur le bon chemin. Il avait retrouvé son niveau contre la Finlande et il a poursuivi sur sa lancée."

Placée dans le troisième pot, la Belgique est tombée dans le groupe C avec la France, tête de série N.3 et placée dans le pot 1. L'Allemagne, tête de série N.6, était, elle, placée dans le deuxième pot. L'Australie, tête de série N.14, figurait pour sa part dans le pot 4. Non qualifiée pour la phase de groupes en 2021, la Belgique avait d'abord dû assurer sa place dans le groupe mondial lors d'une victoire contre la Bolivie en septembre dernier. Au mois de mars, l'équipe belge avait alors décroché son ticket pour la phase de groupes grâce à une victoire en Finlande. Tête de série N.10, la Belgique a hérité d'un tirage favorable avec la France, menée par Gael Monfils, qu'elle a déjà battu trois fois en huit confrontations. Le dernier duel face à nos voisins remonte à 2017 et une défaite 3-2 en finale. Face à l'Allemagne du N.3 mondial Alexander Zverev, la Belgique compte une victoire en neuf confrontations. Un succès qui remonte à la dernière confrontation entre les deux nations, en 2017 aussi. Contre l'Australie, avec le jeune Alex De Minaur (ATP 24), les Belges ont remporté trois de leurs six confrontations. En 2019, les Australiens s'étaient montrés plus forts lors de la phase de groupe (2-1). Les deux premiers des quatre groupes seront qualifiées pour la phase à élimination directe (quarts de finale, demi-finale, finale) prévue du 21 au 27 novembre à Malaga. Si la Belgique remporte son groupe, elle affrontera le deuxième du groupe B entre l'Espagne, le Canada, la Serbie et la Corée du Sud. Si elle finit deuxième, elle sera opposée au vainqueur du groupe D entre les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Kazakhstan et les Pays-Bas. Johan Van Herck après le tirage: "Nous allons nous battre pour la qualification""C'est un tirage compliqué, mais il pouvait difficilement en être autrement avec autant de nations du top. Cela aurait aussi pu être pire", a concédé Van Herck. "Dans notre poule, je pense que l'Allemagne est favorite. Elle évolue à domicile et possède en Alexander Zverev, un joueur du gratin mondial. Derrière, nous nous battrons avec la France et l'Australie pour la qualification. C'est ce à quoi je m'attends. La France n'a aucun joueur du top absolu actuellement, mais est très forte collectivement. Pour l'Australie, nous l'avons jouée deux fois ces dernières années avec une victoire et une défaite. Ce sera équilibré." Les deux premiers des quatre groupes seront qualifiées pour la phase à élimination directe (quarts de finale, demi-finale, finale) prévue du 21 au 27 novembre à Malaga. "Nous allons nous battre pour la qualification mais ce ne sera pas facile. Il faudra voir quels joueurs seront présents chez nos adversaires. Ces rencontres tombent en septembre après une grosse tournée américaine et un été chargé." Les espoirs de qualification devraient reposer sur David Goffin (ATP 55) et Zizou Bergs (ATP 198). "Zizou a été important dans les derniers matches, mais il y a d'autres garçons qui sont en forme. J'espère que les joueurs me rendront la tâche compliquée pour la sélection. En ce qui concerne David, il est de nouveau sur le bon chemin. Il avait retrouvé son niveau contre la Finlande et il a poursuivi sur sa lancée."