David Goffin l'avait emporté vendredi face à Borna Coric (ATP-47) avant de s'incliner dans le double samedi avec Ruben Bemelmans.

Contre Cilic dimanche, le Liégeois, 16e mondial, a livré un match très complet l'emportant en 4 sets 6-4, 6-4, 3-6, 7-5. "Ce fut un match très solide du début à la fin, très constant", a lâché David Goffin sur le court directement après son match. "Après avoir joué ces deux dernières journées, c'était très difficile de puiser de l'énergie pour aller jusqu'au bout. (Saluant le public), c'est grâce à vous que j'ai pu puiser l'énergie qu'il fallait à la fin. Ce fut une grosse bataille de service et il commençait à trouver son rythme. Dans ces cas-là, il faut rester calme et attendre que l'orage passe pour profiter de la moindre occasion. J'ai l'occasion de conclure un jeu plus tôt, mais il met deux balles sur la ligne. Maintenant, c'est à Kimmer. Il n'a rien à perdre et je sais qu'il va tout donner. Il a fait un bon match vendredi".

Le 5e et dernier match en effet décisif à partir de 17h40. Il oppose Kimmer Coppejans (ATP-122), 22 ans, à Borna Coric (ATP-47), 19 ans. Les deux hommes ne se sont encore jamais rencontrés sur le circuit ATP. Le vainqueur qualifiera son pays pour les quarts de finale aux Etats-Unis, victorieux de leur côté en Australie (1-3).

David Goffin l'avait emporté vendredi face à Borna Coric (ATP-47) avant de s'incliner dans le double samedi avec Ruben Bemelmans. Contre Cilic dimanche, le Liégeois, 16e mondial, a livré un match très complet l'emportant en 4 sets 6-4, 6-4, 3-6, 7-5. "Ce fut un match très solide du début à la fin, très constant", a lâché David Goffin sur le court directement après son match. "Après avoir joué ces deux dernières journées, c'était très difficile de puiser de l'énergie pour aller jusqu'au bout. (Saluant le public), c'est grâce à vous que j'ai pu puiser l'énergie qu'il fallait à la fin. Ce fut une grosse bataille de service et il commençait à trouver son rythme. Dans ces cas-là, il faut rester calme et attendre que l'orage passe pour profiter de la moindre occasion. J'ai l'occasion de conclure un jeu plus tôt, mais il met deux balles sur la ligne. Maintenant, c'est à Kimmer. Il n'a rien à perdre et je sais qu'il va tout donner. Il a fait un bon match vendredi". Le 5e et dernier match en effet décisif à partir de 17h40. Il oppose Kimmer Coppejans (ATP-122), 22 ans, à Borna Coric (ATP-47), 19 ans. Les deux hommes ne se sont encore jamais rencontrés sur le circuit ATP. Le vainqueur qualifiera son pays pour les quarts de finale aux Etats-Unis, victorieux de leur côté en Australie (1-3).