Le Liégeois, 165e mondial, a pris la mesure en trois sets - 6-1, 6-2 et 6-2 - de Dudi Sela, 85e mondial en 1h51 minutes de jeu. La deuxième rencontre du jour opposera Ruben Bemelmans (ATP-155) à Amir Weintraub (ATP-184).

Le double, vendredi dès 14 heures, devrait mettre aux prise la paire Steve Darcis/Olivier Rochus et le duo de spécialistes Jonathan Erlich/Andy Ram, respectivement 64e et 122e au ranking ATP mondial des joueurs de double.

Il n'y aura pas de match samedi afin de permettre aux Israéliens d'observer le jeûne et le repos à l'occasion du Grand Pardon (Yom Kippour), la plus grande fête religieuse juive de l'année.

Dimanche, en principe car les capitaines peuvent modifier, comme pour le double, la composition de leurs simples, à partir de 13 heures, sont programmée les rencontres entre Ruben Bemelmans et Dudi Sela, d'une part et Steve Darcis et Amir Weintraub pour terminer.

Germain Gigounon (ATP-255) remplace numériquement le n°1 belge David Goffin (ATP 72), victime d'une fracture au poignet gauche à l'entraînement lundi soir.

Le vainqueur de la rencontre Belgique/ Israël restera dans le Groupe mondial en 2014. Le vaincu sera renvoyé dans le groupe I de la zone Europe-Afrique.

"C'était un super match"

"C'était un super match", a lâché le Liégeois sur le court (en terre battue) après sa victoire sur Dudi Sela, pourtant classé 85e au classement ATP. "Je manquais un peu de repères, mais il y avait beaucoup de motivation et cela fait vraiment du bien. Il y a une double motivation. On veut tous revenir dans le groupe mondial et on a pris un coup sur la tête mercredi. La 2e motivation, c'est pour David, car on lui doit bien ça."

David Goffin, le numéro 1 belge, s'est en effet fracturé le poignet à l'entraînement, forçant Steve Darcis à devenir le leader de la formation belge. C'est aussi, jeudi, le 11e succès de suite du Liégeois en Coupe Davis. "Ce n'a pas toujours été des matches qui comptaient", a réagi modestement Steve Darcis. "Et l'objectif, ce n'est pas moi, c'est l'équipe. Un point, ce n'est pas assez, il en faut trois."

Jeudi encore, Ruben Bemelmans (ATP-155) va tenter d'apporter le second face à Amir Weintraub (ATP-184) avec un peu de moins de pression sur les épaules. "Je ne sais pas s'il aura moins de pression, mais le but était d'essayer qu'il ait moins de stress. Il faut qu'il joue relâché et ça va aller", a ajouté encore Steve Darcis.

Le Liégeois, 165e mondial, a pris la mesure en trois sets - 6-1, 6-2 et 6-2 - de Dudi Sela, 85e mondial en 1h51 minutes de jeu. La deuxième rencontre du jour opposera Ruben Bemelmans (ATP-155) à Amir Weintraub (ATP-184). Le double, vendredi dès 14 heures, devrait mettre aux prise la paire Steve Darcis/Olivier Rochus et le duo de spécialistes Jonathan Erlich/Andy Ram, respectivement 64e et 122e au ranking ATP mondial des joueurs de double. Il n'y aura pas de match samedi afin de permettre aux Israéliens d'observer le jeûne et le repos à l'occasion du Grand Pardon (Yom Kippour), la plus grande fête religieuse juive de l'année. Dimanche, en principe car les capitaines peuvent modifier, comme pour le double, la composition de leurs simples, à partir de 13 heures, sont programmée les rencontres entre Ruben Bemelmans et Dudi Sela, d'une part et Steve Darcis et Amir Weintraub pour terminer. Germain Gigounon (ATP-255) remplace numériquement le n°1 belge David Goffin (ATP 72), victime d'une fracture au poignet gauche à l'entraînement lundi soir. Le vainqueur de la rencontre Belgique/ Israël restera dans le Groupe mondial en 2014. Le vaincu sera renvoyé dans le groupe I de la zone Europe-Afrique. "C'était un super match" "C'était un super match", a lâché le Liégeois sur le court (en terre battue) après sa victoire sur Dudi Sela, pourtant classé 85e au classement ATP. "Je manquais un peu de repères, mais il y avait beaucoup de motivation et cela fait vraiment du bien. Il y a une double motivation. On veut tous revenir dans le groupe mondial et on a pris un coup sur la tête mercredi. La 2e motivation, c'est pour David, car on lui doit bien ça." David Goffin, le numéro 1 belge, s'est en effet fracturé le poignet à l'entraînement, forçant Steve Darcis à devenir le leader de la formation belge. C'est aussi, jeudi, le 11e succès de suite du Liégeois en Coupe Davis. "Ce n'a pas toujours été des matches qui comptaient", a réagi modestement Steve Darcis. "Et l'objectif, ce n'est pas moi, c'est l'équipe. Un point, ce n'est pas assez, il en faut trois." Jeudi encore, Ruben Bemelmans (ATP-155) va tenter d'apporter le second face à Amir Weintraub (ATP-184) avec un peu de moins de pression sur les épaules. "Je ne sais pas s'il aura moins de pression, mais le but était d'essayer qu'il ait moins de stress. Il faut qu'il joue relâché et ça va aller", a ajouté encore Steve Darcis.