"Je suis très content du résultat", a-t-il confié à Belga après sa victoire. "Mon entrée en matière dans le tournoi a été difficile, je n'avais pas pratiqué mon meilleur tennis, mais j'ai le sentiment que plus on avance, mieux je joue. C'était de loin mon meilleur match aujourd'hui. Je me sens affûté, précis. J'avais besoin de temps après la saison sur gazon. C'est pour cela que je suis venu tôt et que j'ai joué à Washington et à Montréal. Ce n'est pas évident de s'adapter, avec ce taux d'humidité et des balles qui sont difficiles à contrôler. Mais là, ça va beaucoup mieux."

Tête de série N.16 du tableau, David Goffin a même un excellent coup à jouer dans l'Ohio, où il fut demi-finaliste l'an dernier. Avec le retrait de Rafael Nadal (ATP 2), vainqueur à Montréal, ainsi que les éliminations de Kei Nishikori (ATP 5) et d'Alexander Zverev (ATP 6), le N.1 belge a carrément une occasion unique d'atteindre sa première finale d'un tournoi ATP Masters 1000.

"C'est une belle opportunité, c'est clair. Et je vais essayer de la saisir. Aujourd'hui, c'était une opportunité de jouer contre Adrian et je l'ai saisie. Et demain, ce sera la même chose contre Nishioka. J'ai perdu contre lui à Washington, 7-6 au troisième set, et je m'attends à un match difficile. Nous n'avons tous les deux rien à perdre et je vais essayer de prendre ma revanche", a-t-il conclu.