"Dans l'ensemble, la première édition fut un succès avec 20.000 spectateurs", estime Dominique Monami, la directrice du tournoi. "Il y eut, bien sûr, quelques péchés de jeunesse auxquels on essaiera de remédier. On nous a, par exemple, reproche un village (public et VIP) trop petit: il sera agrandi. On nous a aussi reproché un nombre trop restreint de places de parking: il sera élargi." Le tournoi est garanti pour quatre ans encore, avec option pour trois années supplémentaires.

"Justine Henin et Kim Clijsters ont marqué l'histoire: rien que pour elles, un tournoi féminin en Belgique se justifiait. La relève commence à poindre le bout du nez. C'est aussi valable pour les autres pays: un grand changement est en train de se produire dans le tennis féminin. Nous essaierons de présenter au public bruxellois les futurs stars du tennis mondial, celles qui ont des chances de remporter Roland-Garros dans la foulée du Brussels Open."

Pour l'édition 2012, trois joueuses du top 10 ont déjà confirmé leur participation: Agnieszka Radwanska, Marion Bartoli et Andrea Petkovic. La Chinoise Shuai Peng, révélation de l'édition 2011 avec sa place de finaliste, sera présente également. Pas la lauréate Wozniacki, à priori. Côté belge, Yanina Wickmayer et Alison Van Uytvanck (qui s'était extraite des qualifications et avait dans la foulée éliminé Patty Schnyder, l'an passé) seront aux rendez-vous. Ce ne sera, en principe, pas le cas de Clijsters.

Des événements sont également prévus, comme un tournoi Pro-Am (qui offre la possibilité à des amateurs de rencontrer des joueuses du circuit) le dimanche 20 mai ou le Kids Day.

Daniel Devos

"Dans l'ensemble, la première édition fut un succès avec 20.000 spectateurs", estime Dominique Monami, la directrice du tournoi. "Il y eut, bien sûr, quelques péchés de jeunesse auxquels on essaiera de remédier. On nous a, par exemple, reproche un village (public et VIP) trop petit: il sera agrandi. On nous a aussi reproché un nombre trop restreint de places de parking: il sera élargi." Le tournoi est garanti pour quatre ans encore, avec option pour trois années supplémentaires. "Justine Henin et Kim Clijsters ont marqué l'histoire: rien que pour elles, un tournoi féminin en Belgique se justifiait. La relève commence à poindre le bout du nez. C'est aussi valable pour les autres pays: un grand changement est en train de se produire dans le tennis féminin. Nous essaierons de présenter au public bruxellois les futurs stars du tennis mondial, celles qui ont des chances de remporter Roland-Garros dans la foulée du Brussels Open." Pour l'édition 2012, trois joueuses du top 10 ont déjà confirmé leur participation: Agnieszka Radwanska, Marion Bartoli et Andrea Petkovic. La Chinoise Shuai Peng, révélation de l'édition 2011 avec sa place de finaliste, sera présente également. Pas la lauréate Wozniacki, à priori. Côté belge, Yanina Wickmayer et Alison Van Uytvanck (qui s'était extraite des qualifications et avait dans la foulée éliminé Patty Schnyder, l'an passé) seront aux rendez-vous. Ce ne sera, en principe, pas le cas de Clijsters. Des événements sont également prévus, comme un tournoi Pro-Am (qui offre la possibilité à des amateurs de rencontrer des joueuses du circuit) le dimanche 20 mai ou le Kids Day. Daniel Devos