Le ministre australien de l'Immigration a exclu mercredi une potentielle exemption pour les joueurs et joueuses participant au prochain Open Australie de tennis, prévu du 17 au 30 janvier à Melbourne. Cette déclaration survient alors que la participation de Novak Djokovic au premier majeur de la saison 2022 est incertaine.

"Lorsque les frontières ouvriront, toute personne qui entrera en Australie devra être doublement vaccinée", a assuré Alex Hawke sur les ondes de ABC Radio. "Je n'ai pas de message pour Novak (Djokovic, ndlr) en particulier mais bien pour toutes les personnes qui veulent venir en Australie."

Cette sortie médiatique du politicien australien survient alors que 'Nole', qui refuse de dire s'il est vacciné ou pas, doute de sa participation au tournoi qu'il a remporté à neuf reprises et dont il est triple tenant du titre.

Les frontières australiennes sont fermées, à quelques exceptions près, depuis mars 2020 et le début de la pandémie de coronavirus. Pour l'édition 2021, les joueurs et joueuses ont dû observer une quarantaine de deux semaines à leur arrivée avant de jouer sur les courts de Melbourne Park.

Le ministre australien de l'Immigration a exclu mercredi une potentielle exemption pour les joueurs et joueuses participant au prochain Open Australie de tennis, prévu du 17 au 30 janvier à Melbourne. Cette déclaration survient alors que la participation de Novak Djokovic au premier majeur de la saison 2022 est incertaine."Lorsque les frontières ouvriront, toute personne qui entrera en Australie devra être doublement vaccinée", a assuré Alex Hawke sur les ondes de ABC Radio. "Je n'ai pas de message pour Novak (Djokovic, ndlr) en particulier mais bien pour toutes les personnes qui veulent venir en Australie." Cette sortie médiatique du politicien australien survient alors que 'Nole', qui refuse de dire s'il est vacciné ou pas, doute de sa participation au tournoi qu'il a remporté à neuf reprises et dont il est triple tenant du titre. Les frontières australiennes sont fermées, à quelques exceptions près, depuis mars 2020 et le début de la pandémie de coronavirus. Pour l'édition 2021, les joueurs et joueuses ont dû observer une quarantaine de deux semaines à leur arrivée avant de jouer sur les courts de Melbourne Park.