Pour Barty, ce sera son premier Masters. "Dès le début de la saison, c'était mon objectif d'être là", a reconnu la nouvelle N.1 mondiale. "Je suis fière du travail que mon équipe et moi-même avons accompli pour y parvenir. C'est un honneur d'être dans le top 8 de la saison."

Barty, 23 ans, vainqueur du tournoi de Roland-Garros cette saison, a outre sa qualification pour le Masters un autre raison de se réjouir. Lundi, elle a retrouvé la première place mondiale au classement de la WTA. Elle était devenue la 27e joueuse de l'histoire à occuper le sommet de la hiérarchie, le 24 juin, et l'était restée pendant sept semaines. Osaka, en tête pendant 21 semaines depuis le 24 janvier et sa victoire à l'Open d'Australie, avait ensuite repris la 1re place le 12 août pendant quatre semaines.

Pour Barty, ce sera son premier Masters. "Dès le début de la saison, c'était mon objectif d'être là", a reconnu la nouvelle N.1 mondiale. "Je suis fière du travail que mon équipe et moi-même avons accompli pour y parvenir. C'est un honneur d'être dans le top 8 de la saison."Barty, 23 ans, vainqueur du tournoi de Roland-Garros cette saison, a outre sa qualification pour le Masters un autre raison de se réjouir. Lundi, elle a retrouvé la première place mondiale au classement de la WTA. Elle était devenue la 27e joueuse de l'histoire à occuper le sommet de la hiérarchie, le 24 juin, et l'était restée pendant sept semaines. Osaka, en tête pendant 21 semaines depuis le 24 janvier et sa victoire à l'Open d'Australie, avait ensuite repris la 1re place le 12 août pendant quatre semaines.