Après deux victoires en qualifications pour son retour à la compétition, Yanina Wickmayer, devenue maman, s'est inclinée au premier tour du tournoi de tennis ITF de Porto, une épreuve sur surface dure dotée de 15.000 dollars, mercredi au Portugal.

Absente des courts depuis octobre 2020 et maman depuis lors, Yanina Wickmayer, sortie des classements WTA alors qu'elle était 344e le 8 novembre dernier, a été battue 6-0, 3-6 et 6-2 par l'Italienne Giulia Gatto-Monticone (WTA 202/N.6).

En qualifications, la Belge de 32 ans était parvenue à écarter successivement l'Ukrainienne Viktoriia Dema (WTA 886) et l'Américaine Clervie Ngounoue, non classée à la WTA, mais 10e mondiale chez les juniores. Wickmayer, associée à la Japonaise Kurumi Nara, est également engagée en double. Elles défieront l'Estonienne Anet Koskel et la Grecque Ellie Logotheti dans la suite de la journée.

Ancienne numéro 12 mondiale, Yanina Wickmayer avait annoncé fin janvier son retour à la compétition. L'Anversoise, demi-finaliste à l'US Open en 2009, avait quitté le circuit alors qu'elle était 162e mondiale, en octobre 2020.

Après deux victoires en qualifications pour son retour à la compétition, Yanina Wickmayer, devenue maman, s'est inclinée au premier tour du tournoi de tennis ITF de Porto, une épreuve sur surface dure dotée de 15.000 dollars, mercredi au Portugal. Absente des courts depuis octobre 2020 et maman depuis lors, Yanina Wickmayer, sortie des classements WTA alors qu'elle était 344e le 8 novembre dernier, a été battue 6-0, 3-6 et 6-2 par l'Italienne Giulia Gatto-Monticone (WTA 202/N.6). En qualifications, la Belge de 32 ans était parvenue à écarter successivement l'Ukrainienne Viktoriia Dema (WTA 886) et l'Américaine Clervie Ngounoue, non classée à la WTA, mais 10e mondiale chez les juniores. Wickmayer, associée à la Japonaise Kurumi Nara, est également engagée en double. Elles défieront l'Estonienne Anet Koskel et la Grecque Ellie Logotheti dans la suite de la journée. Ancienne numéro 12 mondiale, Yanina Wickmayer avait annoncé fin janvier son retour à la compétition. L'Anversoise, demi-finaliste à l'US Open en 2009, avait quitté le circuit alors qu'elle était 162e mondiale, en octobre 2020.