Pavlyuchenkova compte désormais à son palmarès quatre titres sur le circuit WTA, dont trois conquis à Monterrey en 2010, 2011 et 2013. La finale avait pourtant mal débuté pour la Russe de 21 ans, dominée dans la première manche par Kerber. A 2-2 dans la deuxième manche, elle s'est réveillée pour remporter neuf jeux de suite et écoeurer son adversaire, 6e mondiale. "C'est incroyable de battre une joueuse du Top-10 comme elle, je l'avais déjà battue lors de notre précédente confrontation, mais là, c'est en finale, c'était encore plus difficile", a souligné la Russe qui a progressé de six places au classement WTA pour s'emparer du 20e rang mondial. (DTC)

Pavlyuchenkova compte désormais à son palmarès quatre titres sur le circuit WTA, dont trois conquis à Monterrey en 2010, 2011 et 2013. La finale avait pourtant mal débuté pour la Russe de 21 ans, dominée dans la première manche par Kerber. A 2-2 dans la deuxième manche, elle s'est réveillée pour remporter neuf jeux de suite et écoeurer son adversaire, 6e mondiale. "C'est incroyable de battre une joueuse du Top-10 comme elle, je l'avais déjà battue lors de notre précédente confrontation, mais là, c'est en finale, c'était encore plus difficile", a souligné la Russe qui a progressé de six places au classement WTA pour s'emparer du 20e rang mondial. (DTC)