L'ancienne N.1 mondiale a pris le meilleur sur la Russe 6-4, 2-6, 6-2 au terme d'une rencontre disputée sous une chaleur lourde, obligeant même les organisateurs à faire observer, comme le prévoit le règlement, une pause de dix minutes aux deux joueuses après le deuxième set. Fébrile au service (8 double-fautes) et imprécise (43 fautes directes), Sharapova pensait avoir fait le plus difficile en empochant le deuxième set. Mais Wozniacki, très affutée physiquement l'a étouffée dans la manche décisive. La Danoise dont la rupture en juin avec le meilleur joueur de golf de la planète Rory McIlroy, avait fait les délices des gazettes people, n'avait plus atteint les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2012. Le tableau féminin ne comporte plus que deux joueuses du top 10, la Canadienne Eugénie Bouchard (WTA 8/N/7) et l'Américaine Serena Williams (WTA 1/N.1), qui fait plus que jamais figure de favorite à sa propre succession. Wozniacki affrontera Sara Errani (WTA 14/N.13) pour une place dans le dernier carré. L'Italienne, demi-finaliste contre Serena Williams en 2012, a en effet mis fin au beau parcours de la Croate Mirjana Lucic-Baroni (WTA 121), issue des qualifications. Elle s'est imposée 6-3, 2-6, 6-0. Caroline Wozniacki était finaliste contre Kim Clijsters en 2009. (Belga)

L'ancienne N.1 mondiale a pris le meilleur sur la Russe 6-4, 2-6, 6-2 au terme d'une rencontre disputée sous une chaleur lourde, obligeant même les organisateurs à faire observer, comme le prévoit le règlement, une pause de dix minutes aux deux joueuses après le deuxième set. Fébrile au service (8 double-fautes) et imprécise (43 fautes directes), Sharapova pensait avoir fait le plus difficile en empochant le deuxième set. Mais Wozniacki, très affutée physiquement l'a étouffée dans la manche décisive. La Danoise dont la rupture en juin avec le meilleur joueur de golf de la planète Rory McIlroy, avait fait les délices des gazettes people, n'avait plus atteint les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem depuis l'Open d'Australie 2012. Le tableau féminin ne comporte plus que deux joueuses du top 10, la Canadienne Eugénie Bouchard (WTA 8/N/7) et l'Américaine Serena Williams (WTA 1/N.1), qui fait plus que jamais figure de favorite à sa propre succession. Wozniacki affrontera Sara Errani (WTA 14/N.13) pour une place dans le dernier carré. L'Italienne, demi-finaliste contre Serena Williams en 2012, a en effet mis fin au beau parcours de la Croate Mirjana Lucic-Baroni (WTA 121), issue des qualifications. Elle s'est imposée 6-3, 2-6, 6-0. Caroline Wozniacki était finaliste contre Kim Clijsters en 2009. (Belga)