"Elle jouait bien en début de match. Evoluant devant son public, elle n'avait rien à perdre", a analysé Wozniacki, ancienne N.1 mondiale, après sa victoire en deux sets (6-4, 6-1) devant Pironkova. "Ce n'est jamais facile d'affronter quelqu'un qui joue à domicile. Mais une fois que j'ai pris la mesure de son jeu, les choses sont devenues plus faciles. Je suis heureuse de ma victoire", a ajouté la Danoise qui réintègrera le Top 10 mondial dès lundi. Mais, pour l'heure, Wozniacki restait totalement concentrée sur la finale de dimanche: "Je vais essayer de faire de mon mieux, dérouler mon jeu habituel et prendre du plaisir!" La Danoise pourra peut-être tirer profit de la bataille en trois manches (6-7 (8/10), 6-1, 6-4) et en deux heures 42 minutes livrée par Petrova pour venir à bout de Roberta Vinci. Lors de leurs cinq précédentes confrontations, Wozniacki, 11e mondiale, a gagné les quatre derniers matches, Petrova, 13e, ne l'emportant que lors de la première rencontre en 2008, à Moscou. (NIKOLAY DOYCHINOV)

"Elle jouait bien en début de match. Evoluant devant son public, elle n'avait rien à perdre", a analysé Wozniacki, ancienne N.1 mondiale, après sa victoire en deux sets (6-4, 6-1) devant Pironkova. "Ce n'est jamais facile d'affronter quelqu'un qui joue à domicile. Mais une fois que j'ai pris la mesure de son jeu, les choses sont devenues plus faciles. Je suis heureuse de ma victoire", a ajouté la Danoise qui réintègrera le Top 10 mondial dès lundi. Mais, pour l'heure, Wozniacki restait totalement concentrée sur la finale de dimanche: "Je vais essayer de faire de mon mieux, dérouler mon jeu habituel et prendre du plaisir!" La Danoise pourra peut-être tirer profit de la bataille en trois manches (6-7 (8/10), 6-1, 6-4) et en deux heures 42 minutes livrée par Petrova pour venir à bout de Roberta Vinci. Lors de leurs cinq précédentes confrontations, Wozniacki, 11e mondiale, a gagné les quatre derniers matches, Petrova, 13e, ne l'emportant que lors de la première rencontre en 2008, à Moscou. (NIKOLAY DOYCHINOV)