Flipkens, tête de série n°28, risque en revanche de se retrouver au 2-ème tour face à la Roumaine Monica Niculescu (WTA 58), toute récente lauréate du tournoi brésilien de Florianopolis, qui affrontera une qualifiée au 1-er tour. La confrontation suivante éventuelle pourrait opposer la numéro un belge du moment à la n°2 mondiale bélarusse Victoria Azarenka. Yanina Wickmayer (WTA 32), tête de série n°30, doit de son côté se préparer en vue d'un duel avec la Française Pauline Parmentier (WTA 78), également adversaire d'une qualifiée au 1-er tour. L'Allemande Angelique Kerber (WTA 6) devrait être la rivale suivante. Aucune belge ne participe aux qualifications. L'Allemande Andrea Petkovic, ex-numéro 10 mondiale tombée à la 177-ème place du classement WTA, qui a reçu une wild-card, y effectue par contre sa rentrée ce mardi contre la Kazakhe Yulia Putintseva (WTA 94), deux bons mois après la Hopman Cup en Australie où elle s'était blessée au ménisque fin décembre. Elle s'est entraînée avec Steffi Graf à Las Vegas la semaine passée. (LEK)

Flipkens, tête de série n°28, risque en revanche de se retrouver au 2-ème tour face à la Roumaine Monica Niculescu (WTA 58), toute récente lauréate du tournoi brésilien de Florianopolis, qui affrontera une qualifiée au 1-er tour. La confrontation suivante éventuelle pourrait opposer la numéro un belge du moment à la n°2 mondiale bélarusse Victoria Azarenka. Yanina Wickmayer (WTA 32), tête de série n°30, doit de son côté se préparer en vue d'un duel avec la Française Pauline Parmentier (WTA 78), également adversaire d'une qualifiée au 1-er tour. L'Allemande Angelique Kerber (WTA 6) devrait être la rivale suivante. Aucune belge ne participe aux qualifications. L'Allemande Andrea Petkovic, ex-numéro 10 mondiale tombée à la 177-ème place du classement WTA, qui a reçu une wild-card, y effectue par contre sa rentrée ce mardi contre la Kazakhe Yulia Putintseva (WTA 94), deux bons mois après la Hopman Cup en Australie où elle s'était blessée au ménisque fin décembre. Elle s'est entraînée avec Steffi Graf à Las Vegas la semaine passée. (LEK)