Autre grande bénéficiaire de la quinzaine londonienne, la Canadienne Eugénie Bouchard, finaliste, qui grimpe de 6 places pour se retrouver 7e mondiale pour la première fois de sa carrière. La Tchèque Lucie Safarova, demi-finaliste face à sa compatriote Kvitova à Wimbledon, gagne 6 places aussi et occupe le 17e rang mondial. En parlant de demi-finaliste, Kirsten Flipkens l'avait été l'an dernier à Wimbledon. Son élimination au 3e tour cette année coûte cette fois 20 places à l'Anversoise qui redescend à la 46e place mondiale. Elle reste cependant la première Belge dans la hiérarchie devant Yanina Wickmayer, 65e (+4) et Alison Van Uytvanck 82e (+7). (Belga)

Autre grande bénéficiaire de la quinzaine londonienne, la Canadienne Eugénie Bouchard, finaliste, qui grimpe de 6 places pour se retrouver 7e mondiale pour la première fois de sa carrière. La Tchèque Lucie Safarova, demi-finaliste face à sa compatriote Kvitova à Wimbledon, gagne 6 places aussi et occupe le 17e rang mondial. En parlant de demi-finaliste, Kirsten Flipkens l'avait été l'an dernier à Wimbledon. Son élimination au 3e tour cette année coûte cette fois 20 places à l'Anversoise qui redescend à la 46e place mondiale. Elle reste cependant la première Belge dans la hiérarchie devant Yanina Wickmayer, 65e (+4) et Alison Van Uytvanck 82e (+7). (Belga)