Novak Djokovic détrône l'Espagnol Rafael Nadal, le dernier vainqueur de Roland-Garros. Celui-ci l'en avait dépossédé le 7 octobre dernier. Novak Djokovic était devenu numéro 1 mondial pour la première fois le 4 juillet 2011, occupant cette place enviée de manière intermittente durant 101 semaines. Son finaliste sur le gazon londonien fait aussi une bonne affaire. Roger Federer n'aura peut-être pas décroché un 8e succès qui aurait fait de lui l'unique recordman de victoires à Wimbledon, mais le Suisse revient sur le podium, 3e, au détriment de son compatriote Stan Wawrinka (4e). Le Tchèque Tomas Berdych complète le top 5. Le top 20 mondial connaît pas mal de changements à l'issue de cette 3e levée du Grand Chelem de l'année. Andy Murray, vainqueur l'an dernier, perd 5 places. Le Britannique reste cependant encore dans le top 10 (10e), il avait été éliminé en quarts de finale à Wimbledon cette fois par le Bulgare Grigor Dimitrov, demi-finaliste face à Djokovic, qui gagne lui 4 places et est 9e, son meilleur classement. Milos Raonic, autre demi-finaliste, face à Federer, progresse de trois places. Le Canadien est désormais 6e, il n'aura jamais été aussi haut également. Le Croate Marin Cilic, quarts de finaliste face à Djokovic, gagne lui 9 places et réintègre le top 20 (20e). Côté belge, David Goffin, numéro 1, perd une place (106e). Ruben Bemelmans en perd 3 (183e) alors que Kimmer Coppejans (+4) se rapproche du top 200 (202e). Steve Darcis a repris la compétition, mais perd encore 103 places pour tomber à la 483e place mondiale. Olivier Rochus (-89) est désormais hors du top 500. (Belga)

Novak Djokovic détrône l'Espagnol Rafael Nadal, le dernier vainqueur de Roland-Garros. Celui-ci l'en avait dépossédé le 7 octobre dernier. Novak Djokovic était devenu numéro 1 mondial pour la première fois le 4 juillet 2011, occupant cette place enviée de manière intermittente durant 101 semaines. Son finaliste sur le gazon londonien fait aussi une bonne affaire. Roger Federer n'aura peut-être pas décroché un 8e succès qui aurait fait de lui l'unique recordman de victoires à Wimbledon, mais le Suisse revient sur le podium, 3e, au détriment de son compatriote Stan Wawrinka (4e). Le Tchèque Tomas Berdych complète le top 5. Le top 20 mondial connaît pas mal de changements à l'issue de cette 3e levée du Grand Chelem de l'année. Andy Murray, vainqueur l'an dernier, perd 5 places. Le Britannique reste cependant encore dans le top 10 (10e), il avait été éliminé en quarts de finale à Wimbledon cette fois par le Bulgare Grigor Dimitrov, demi-finaliste face à Djokovic, qui gagne lui 4 places et est 9e, son meilleur classement. Milos Raonic, autre demi-finaliste, face à Federer, progresse de trois places. Le Canadien est désormais 6e, il n'aura jamais été aussi haut également. Le Croate Marin Cilic, quarts de finaliste face à Djokovic, gagne lui 9 places et réintègre le top 20 (20e). Côté belge, David Goffin, numéro 1, perd une place (106e). Ruben Bemelmans en perd 3 (183e) alors que Kimmer Coppejans (+4) se rapproche du top 200 (202e). Steve Darcis a repris la compétition, mais perd encore 103 places pour tomber à la 483e place mondiale. Olivier Rochus (-89) est désormais hors du top 500. (Belga)