Le Liégeois de 21 ans avait entamé l'année 2012 au 174e rang. Il était entré dans le top 100 en juin, après s'être révélé à Roland Garros, et a continué de progresser, devenant le joueur belge le mieux classé. Numéro deux belge, Xavier Malisse, sorti par Jurgen Melzer au 2e tour à Valence, recule de la 58e à la 60e place. Steve Darcis perd onze places et se retrouve 87e, tandis qu'Olivier Rochus en gagne sept et retrouve le top 100 à la 97e psoition. Ruben Bemelmans recule de la 111e à la 112e place. Il n'y a pas de changement dans le top 10. Le Suisse Roger Federer est toujours numéro un devant le Serbe Novak Djokovic, le Britannique Andy Murray et l'Espagnol Rafael Nadal. Vainqueur dimanche du tournoi de Valence, l'Espagnol David Ferrer complète le top 5. L'Argentin Juan Martin Del Potro pointe toujours au 8e rang après sa victoire à Bâle. Federer, battu en finale à Bâle, perdra sa place de numéro un mondial cette semaine. Il a en effet déclaré forfait pour le tournoi de Paris-Bercy, dont il est le tenant du titre. Le Suisse avait besoin de s'imposer à Bâle, Paris et au Masters pour conserver sa 1e place. (JOSE JORDAN)

Le Liégeois de 21 ans avait entamé l'année 2012 au 174e rang. Il était entré dans le top 100 en juin, après s'être révélé à Roland Garros, et a continué de progresser, devenant le joueur belge le mieux classé. Numéro deux belge, Xavier Malisse, sorti par Jurgen Melzer au 2e tour à Valence, recule de la 58e à la 60e place. Steve Darcis perd onze places et se retrouve 87e, tandis qu'Olivier Rochus en gagne sept et retrouve le top 100 à la 97e psoition. Ruben Bemelmans recule de la 111e à la 112e place. Il n'y a pas de changement dans le top 10. Le Suisse Roger Federer est toujours numéro un devant le Serbe Novak Djokovic, le Britannique Andy Murray et l'Espagnol Rafael Nadal. Vainqueur dimanche du tournoi de Valence, l'Espagnol David Ferrer complète le top 5. L'Argentin Juan Martin Del Potro pointe toujours au 8e rang après sa victoire à Bâle. Federer, battu en finale à Bâle, perdra sa place de numéro un mondial cette semaine. Il a en effet déclaré forfait pour le tournoi de Paris-Bercy, dont il est le tenant du titre. Le Suisse avait besoin de s'imposer à Bâle, Paris et au Masters pour conserver sa 1e place. (JOSE JORDAN)