Nadal a ainsi remporté au Mexique son deuxième titre en trois tournois depuis son retour début février après sept mois d'absence à cause d'une blessure au genou gauche. Finaliste à Vina del Mar (Chili), il avait ensuite remporté le titre à Sao Paulo (Brésil) avant de s'imposer à Acapulco sans perdre un set. "Je crois que c'est un de mes meilleurs matches depuis longtemps", a avoué un Nadal ému en recevant son trophée. "Si je devais perdre de cette façon contre quelqu'un, autant que ce soit Rafa", a de son côté souligné Ferrer. Nadal va maintenant se tester à Indian Wells (Masters 1000) sur le ciment. Ferrer n'a quasiment pas existé, perdant huit jeux consécutifs en à peine plus d'une demi-heure. Triple tenant du titre à Acapulco, le Valencien de 30 ans a été réduit à un rôle de figurant jusqu'au troisième jeu de la seconde manche, où, plus agressif il a enfin pu gagner son service. Mais Nadal n'a pas sourcillé et a empoché facilement le 52-ème titre de sa carrière et son 38-ème sur terre battue. . Simple messieurs (finale): Rafael Nadal (Esp/N.2) bat David Ferrer (Esp/N.1) 6-0, 6-2 . Double messieurs (finale): Lukasz Kubot (Pol)/David Marrero (Esp/N.2) battent Simone Bolelli/Fabio Fognini (Ita) 7-5, 6-2 (CER)

Nadal a ainsi remporté au Mexique son deuxième titre en trois tournois depuis son retour début février après sept mois d'absence à cause d'une blessure au genou gauche. Finaliste à Vina del Mar (Chili), il avait ensuite remporté le titre à Sao Paulo (Brésil) avant de s'imposer à Acapulco sans perdre un set. "Je crois que c'est un de mes meilleurs matches depuis longtemps", a avoué un Nadal ému en recevant son trophée. "Si je devais perdre de cette façon contre quelqu'un, autant que ce soit Rafa", a de son côté souligné Ferrer. Nadal va maintenant se tester à Indian Wells (Masters 1000) sur le ciment. Ferrer n'a quasiment pas existé, perdant huit jeux consécutifs en à peine plus d'une demi-heure. Triple tenant du titre à Acapulco, le Valencien de 30 ans a été réduit à un rôle de figurant jusqu'au troisième jeu de la seconde manche, où, plus agressif il a enfin pu gagner son service. Mais Nadal n'a pas sourcillé et a empoché facilement le 52-ème titre de sa carrière et son 38-ème sur terre battue. . Simple messieurs (finale): Rafael Nadal (Esp/N.2) bat David Ferrer (Esp/N.1) 6-0, 6-2 . Double messieurs (finale): Lukasz Kubot (Pol)/David Marrero (Esp/N.2) battent Simone Bolelli/Fabio Fognini (Ita) 7-5, 6-2 (CER)