Mémé Tchité n'est toujours pas sorti de l'imbroglio juridique le concernant. Le joueur du Standard désire toujours porter un jour le maillot des Diables Rouges. Il a décidé avec son avocat Me Ernes de se pourvoir en cassation de l'arrêt de la cour d'appel de Bruxelles qui s'est déclarée incompétente au niveau de la territorialité concernant la plainte du joueur contre la décision de la FIFA de ne pas l'autoriser à porter le maillot de l'équipe nationale belge.

La cour a tenu compte du fait que le siège de la FIFA se trouve à Zurich, en Suisse. "Il faut souligner que jusqu'à présent, aucun tribunal n'a encore pris la moindre décision sur le sujet", souligne Me Gregory Ernes du cabinet Misson, qui défend les intérêts du Standardman.

Pour rappel, Mémé Tchité a joué avec les Espoirs du Burundi son pays natal avant d'émettre le voeu par écrit d'opter pour le Rwanda ce qui a pour conséquence l'impossibilité pour le Standardman d'évoluer pour la Belgique, la FIFA n'autorisant pas deux changements de nationalité. Or, le joueur conteste le document en faveur du Rwanda et prétend qu'il s'agit d'un faux.

Tchité a toujours l'espoir de jouer avec les Diables Rouges mais même en cas d'issue favorable du dossier pour le joueur, on n'est pas prêt de voir Tchité avec la vareuse belge. La procédure en cassation risque, en effet, d'être longue.

Sportfootmagazine.be avec Belga

Mémé Tchité n'est toujours pas sorti de l'imbroglio juridique le concernant. Le joueur du Standard désire toujours porter un jour le maillot des Diables Rouges. Il a décidé avec son avocat Me Ernes de se pourvoir en cassation de l'arrêt de la cour d'appel de Bruxelles qui s'est déclarée incompétente au niveau de la territorialité concernant la plainte du joueur contre la décision de la FIFA de ne pas l'autoriser à porter le maillot de l'équipe nationale belge. La cour a tenu compte du fait que le siège de la FIFA se trouve à Zurich, en Suisse. "Il faut souligner que jusqu'à présent, aucun tribunal n'a encore pris la moindre décision sur le sujet", souligne Me Gregory Ernes du cabinet Misson, qui défend les intérêts du Standardman. Pour rappel, Mémé Tchité a joué avec les Espoirs du Burundi son pays natal avant d'émettre le voeu par écrit d'opter pour le Rwanda ce qui a pour conséquence l'impossibilité pour le Standardman d'évoluer pour la Belgique, la FIFA n'autorisant pas deux changements de nationalité. Or, le joueur conteste le document en faveur du Rwanda et prétend qu'il s'agit d'un faux. Tchité a toujours l'espoir de jouer avec les Diables Rouges mais même en cas d'issue favorable du dossier pour le joueur, on n'est pas prêt de voir Tchité avec la vareuse belge. La procédure en cassation risque, en effet, d'être longue. Sportfootmagazine.be avec Belga