Tout sur Zinho Vanheusden

Entre un milieu de terrain et une attaque surpeuplés et des couloirs qui résonnent faute d'occupants, le noyau du Standard est déséquilibré. À Philippe Montanier de sortir la boîte à outils pour le faire tenir debout.

Le numéro 10 des Rouches a enfin reçu du temps de jeu à Louvain, après quatre matches passés intégralement sur le banc. Et a ravivé les braises sur son statut et son futur.

Kompany, c'est fini. Couplé au vieillissement d'une défense déjà en âge de pré-retraite, le départ du colosse force logiquement le sélectionneur national à anticiper le renouvellement de sa future ligne défensive. Focus sur ce qui pourrait bien en advenir.

Comme les adieux de Vincent Kompany, constamment blessé, étaient prévisibles, Roberto Martinez a préparé sa succession. En attendant que des talents comme Vanheusden ou Bornauw soient prêts, Dedryck Boyata occupe le rôle de défenseur central à la satisfaction générale.

Nouvel entraîneur du Standard de Liège, Philippe Montanier a choisi son nouveau capitaine. Le Français a désigné son défenseur central Zinho Vanheusden, a-t-il annoncé jeudi en conférence de presse. Le milieu de terrain Samuel Bastien ainsi que les gardiens Arnaud Bodart et Jean-François Gillet sont vice-capitaines.

Comme Zinho Vanheusden sera suspendu pour la première journée de championnat, Philippe Montanier a aligné Mergim Vojvoda dans l'axe de la défense et Collins Fai au latéral droit. Laifis et Gavory complétaient la ligne arrière. Pour le reste, il semble que l'équipe type se dessine peu à peu avec le duo Eden Shamir-Gojko Cimirot à la récupération et Felipe Avenatti en pointe soutenu par Maxime Lestienne et Selim Amallah.

Malgré une saison délicate, le défenseur des Rouches reste l'incarnation la plus probable du futur défensif des Diables. Histoire d'un tempérament taillé pour l'Enfer.

La Comission des licences n'a pas octroyé son sésame au Standard. Il y a deux semaines, Sport/Foot Magazine faisait déjà état des gros soucis financiers du club liégeois. Entre primes impayées, salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois.

Entre salaires mirobolants et mercato gourmand, la comptabilité liégeoise est aux abois. Le Standard cherche de l'argent dans tous les coins, mais fait face à une réalité financière alarmante.

Pour beaucoup, 2020 devait signifier le point final de la majeure partie de la fameuse génération dorée. Le délai de douze mois supplémentaire peut-il coûter cher aux Belges ? Voyage dans le temps, à la recherche d'indices pour esquisser le futur des Diables.

Le Standard a montré à Charleroi son pire visage après trois prestations abouties contre des grands. C'est l'histoire de toute sa saison et ça peut inquiéter à l'approche des play-offs. Tentative d'explications.

Le Standard a été le grand absent de la soirée du Soulier d'Or. Le club n'a plus gagné un trophée individuel depuis... 2009. Retour sur une interminable traversée du désert et explications. Pourquoi ce n'est pas le club liégeois qui s'est installé sur le toit de notre foot pendant dix ans, comme on l'avait pourtant prédit au moment des deux titres ?