Tout sur Zèbres

Il n'y a pas eu de vainqueur lors du match au sommet de la 25e journée du championnat de Belgique: le Club Bruges et Charleroi ont partagé l'enjeu (3-3). Les Zèbres ont mené à deux reprises par Marco Ilaimaharitra (23e, 0-1) et Gaëtan Hendrickx (31e, 1-2) mais Anthony Limbombe (25e) et Hans Vanaken (50e) ont chaque fois égalisé. Wesley (74e) a donné l'avance à Bruges, Kaveh Rezaei (80e) a arraché un point pour les Carolos. Au classement, le Club Bruges (58 points) reste en tête devant Charleroi (47), qui compte une unité d'avance sur Anderlecht tenu en échec (2-2) par Malines plus tôt dans la journée.

Un entraîneur venu de D2, un club qui luttait pour ne pas y descendre : rien, dans l'union entre Charleroi et Felice Mazzù, ne laissait présager que le Sporting serait cité dans la course au titre. Cinq ans plus tard, l'outsider numéro un s'habille pourtant en noir et blanc.

Charleroi a concédé le partage 1-1 face à Genk dimanche à domicile lors de la 19e journée de Jupiler Pro League. Les deux buts sont tombés coup sur coup: Kaveh Rezaei (63e, 1-0) et Nikos Karelis (65e, 1-1). Les Zèbres restent deuxièmes avec 39 points mais comptent désormais 8 points de retard sur le Club Bruges, qui a battu Anderlecht 5-0 en début d'après-midi. Genk (24) est 9e. A 20 heures, Zulte Waregem-Antwerp clôturera la 19e journée.

Le premier match de la 14e journée du championnat de Belgique programmé dimanche a permis à Charleroi de décrocher un huitième succès de la saison, sur la pelouse de l'Antwerp (1-3). Grâce à Cristian Benavente (10e, 28e) et Dodi Lukebakio (71e), les Zèbres conservent leur deuxième place avec 28 points.

La soirée devait se filmer en noir et blanc. Une fête zébrée au bout de la nuit, finalement gâchée par un invité-surprise caché derrière un masque de Hulk. Récit d'un samedi carolo entre chants, calculatrices et théories du complot.

L'histoire de la saison de Charleroi se racontera en commençant par la fin. Parce que les Zèbres sont devenus les rois des cinq dernières minutes. Bienvenue dans le " Felice Time ".

Club de Bruges, Anderlecht et Zulte Waregem sont certains de disputer les play-off 1. Mais derrière ce trio de tête, six équipes sont encore en lice pour décrocher leur ticket. Chaque semaine, Sport/Foot Magazine fera le point sur une de ces 6 équipes. Aujourd'hui: Charleroi.

A 37 ans, Mehdi Bayat est l'homme qui monte dans le football belge. A la fois membre d'un triumvirat qui allait décider du choix de Roberto Martínez à la tête des Diables, il est surtout boss d'un Sporting Charleroi qu'il souhaite installer dans la durée près des sommets de l'élite. Nous l'avons suivi pas à pas et au grand galop lors d'un Charleroi-Gand aux couleurs très amicales.