Tout sur Zabel

Laurent Jalabert ne serait pas le seul coureur dont on a retrouvé des traces d'EPO dans les urines lors du Tour de France 1998. Selon le site du journal Le Monde, Marco Pantani, Jan Ullrich et Erik Zabel, notamment, seraient également positifs à l'EPO sur ce Tour marqué par l'affaire Festina. Aucune sanction n'est envisagée pour les coureurs incriminés.