Tout sur Yuliya Efimova

Quand l'ombre du dopage plane sur la natation: le Chinois Sun Yang, suspendu trois mois pour un contrôle positif en 2014, a décroché l'or olympique mardi à Rio, où la Russe Yuliya Efimova, empêtrée dans les affaires, a été copieusement sifflée.

A une semaine des JO-2016, l'union sacrée entre ses organisateurs a volé en éclats: le maire de Rio a accusé le comité d'organisation, Rio2016, de "problème gravissime de gestion" du Village olympique, tandis que le flou persiste sur le nombre de sportifs Russes repêchés.