Tout sur WTA

Comme dans d'autres sports et secteurs économiques, les différences de salaires sont énormes entre les ténors et les autres. Compte tenu de la pandémie, on redresse - un peu - la situation.

Elise Mertens poursuit son parcours à l'US Open de tennis. Samedi, la 18e joueuse mondiale a rejoint les huitièmes de finale du deuxième tournoi du Grand Chelem de tennis de la saison, samedi dans le huis clos de New York.

Huit ans après son dernier match à l'US Open, Kim Clijsters faisait son retour sur les courts de Flushing Meadows. Mais mardi à New York, la Belge de 37 ans, triple lauréate du tournoi (2005, 2009, 2010) s'est inclinée face à la Russe Ekaterina Alexandrova (WTA 29/N.21) au premier tour du tournoi féminin sur le score de 2 sets à 1 (6-3; 5-7; 1-6) après une heure et 47 minutes de jeu.

Le Covid-19 entraîne le monde du tennis dans le chaos et nombre de joueurs estiment que l'on peut tirer un trait sur la saison 2020. Mais pour tenter de sauver le circuit, organisateurs et instances continuent d'étudier des scénarios de reprise.

Johanna Konta (WTA 16) a donc à son tour privé Kim Clijsters, mardi soir à Monterrey, d'une première victoire sur le circuit WTA dans la troisième carrière de la Limbourgeoise, plus de sept ans après son départ à la retraite. Victorieuse 6-3, 7-5, la Britannique, 28 ans, a par la même occasion remporté son premier match de 2020 après trois défaites au premier tour à Brisbane, l'Australian Open et à Saint-Pétersbourg.

Kim Clijsters va vivre une nouvelle grande première au tournoi WTA sur dur de Monterrey, au Mexique, doté de 271.750 dollars. Après l'Espagnole Garbine Muguruza (WTA 15) à Dubai, il y a deux semaines, la Limbourgeoise, 36 ans, affrontera en effet avec la Britannique Johanna Konta (WTA 16), demi-finaliste à Roland Garros en 2019, une deuxième joueuse qu'elle n'a encore jamais rencontrée dans sa carrière.

Kim Clijsters s'apprête à entamer le deuxième acte du troisième chapitre de sa carrière, cette semaine au tournoi WTA sur dur de Monterrey, au Mexique, doté de 271.750 dollars. La Limbourgeoise, 36 ans, fera son entrée en lice, sans doute ce mardi soir, contre la Britannique Johanna Konta (WTA 16), 28 ans, tête de série N.2 du tableau.

Le compte à rebours est lancé. La troisième carrière de Kim Clijsters débutera officiellement en mars. Sept ans après avoir dit adieu au tennis professionnel, la Limbourgeoise est face au plus grand défi de sa vie de sportive.

Kim Clijsters a annoncé son retour à la compétition en 2020, même si elle ne pourra pas être présente en Australie en raison d'une blessure. Le monde du tennis féminin attend avec impatience le retour de l'ancienne numéro 1 mondiale, âgée de 36 ans, après sept années hors des courts.

Steffi Graf suivra avec attention cette semaine à Zhuhai les prestations d'Elise Mertens (WTA 18) et des autres joueuses lors du WTA Elite Trophy, l'équivalent du Masters B, qui a commencé ce mardi en Chine. L'ancienne championne allemande, 50 ans, lauréate de 22 levées du Grand Chelem et N.1 mondial pendant un total de 377 semaines, est en effet l'ambassadrice de l'épreuve pour la quatrième année consécutive.

L'Australienne Ashleigh Barty est la première joueuse à être assurée de disputer les Finals de la WTA, aussi appelé Masters. Les huit meilleures joueuses de la saison s'y retrouvent dans un tournoi richement doté (14 millions de dollars), joué d'abord sous forme de poules avant les demi-finales et la finale. Il se jouera cette année pour la première fois à Shenzhen, en Chine, du 27 octobre au 3 novembre.

Simona Halep (WTA 7) a inscrit son nom au palmarès de Wimbledon, troisième levée du Grand Chelem de l'année. Sur le gazon londonien du All England Club, la Roumaine de 27 ans s'est imposée 6-2, 6-2 contre l'Américaine Serena Williams (WTA 10) en 55 minutes de jeu. Williams passe, pour la troisième fois de suite, à côté de l'occasion de décrocher un 24e titre en Grand Chelem et ainsi égaler le record de Margaret Court.

Elise Mertens n'a pas réussi à se qualifier pour les quarts de finale de Wimbledon. Lundi, en 8e de finale, Mertens, 23 ans, 21e joueuse mondiale, a été battue 4-6, 7-5, 6-2 par la Tchèque Barbora Strycova, 33 ans, 54e à la WTA. Mertens menait pourtant 4-6, 2-5 service à suivre avant de craquer, perdant neuf jeux consécutifs. La rencontre a duré 2 heures et 21 minutes.