Tout sur Wout van Aert

Encore 200 jours. C'est le chiffre affiché lundi dernier par l'horloge qui opère le décompte jusqu'au début des JO de Tokyo. Les athlètes belges n'auront jamais été aussi bien préparés et jamais le Team Belgium n'aura été aussi soudé. Mais combien de médailles cela peut-il nous rapporter ?

Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Corendon-Circus) a remporté vendredi l'Azencross (Cross des As) de Loenhout, 5e manche du Trophée AP Assurances de cyclocross. Le champion du monde s'est imposé devant Eli Iserbyt, qui conserve la tête du classement général et le Néerlandais Corne Van Kessel. Pour son retour à la compétition après près de six mois d'absence et sa chute au Tour de France, Wout van Aert prend la 5e place.

Dimanche, Mathieu van der Poel entame sa saison de cyclocross à Ruddervoorde. En quête de sa... 162e victoire pro, alors qu'il n'a encore que 24 ans. Il doit son succès à des gènes exceptionnels mais aussi à son instinct de killer. Visite guidée dans la tête de Matje.

Que retenir de la saison cycliste écoulée, durant laquelle de grands talents se sont distingués ? Passage en revue, avec 25 chiffres surprenants.

Wout van Aert a repris avec prudence l'entraînement cycliste après sa lourde chute il y a près de deux mois au Tour de France. Dimanche matin, le coureur de 24 ans a annoncé sur l'application cycliste Strava qu'il avait fait un tour 7,49 km sur un vélo électrique, avec le message "Guess what ?" (devinez quoi).

Le 74e Tour d'Espagne a débuté il y a une dizaine de jours par un contre-la-montre par équipes cauchemardesque pour le Team Jumbo-Visma. Si les Néerlandais ont depuis perdu Steven Kruijswijk, sur abandon, ils peuvent toujours compter sur Primoz Roglic. Le directeur sportif Merijn Zeeman ne tarit pas d'éloges à l'égard du phémonène slovène.

Le maillot jaune Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) s'est adjugé le contre-la-montre de Pau (27,2 km), 13e étape du Tour de France, vendredi. Le Français s'est imposé devant le Britannique Geraint Thomas (Ineos), deuxième à 14 secondes. Un épatant Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a pris la troisième place à 14 secondes. L'étape a aussi été marquée par la chute et l'abandon de Wout van Aert (Jumbo-Visma).

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a été contraint à l'abandon après sa lourde chute à 1 km de l'arrivée du contre-la-montre à Pau, 13e étape du Tour de France, vendredi. Le champion de Belgique de la discipline, vainqueur d'une étape pour sa première Grande Boucle, a heurté une barrière sur l'un des derniers virages du parcours. Il a été pris en charge par le service médical de la course.

Oliver Naesen a pris la neuvième place du sprint lundi à Albi, où Wout van Aert a gagné. "J'ai vécu sa victoire en direct", dit-il en riant. "Il a roulé deux mètres devant moi et je l'ai soutenu, pour ainsi dire, bien sûr il n'y avait pas beaucoup de temps pour ce faire. Je suis content pour lui, c'est toujours sympa quand un Belge gagne."