Tout sur Waasland-Beveren

Le conseil d'admnistration de la Pro League a décidé lundi de convoquer une nouvelle assemblée générale pour le vendredi 31 juillet. Après le verdict de la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), il y aura un nouveau vote sur le dénouement de la saison 2019/2020. La même proposition que celle annulée par la CBAS sera mise au vote.

Vendredi, le conseil d'administration (CA) de la Pro League discutera du protocole final de reprise des compétitions en toute sécurité. Il comprendra la procédure des tests de dépistage du coronavirus. La Pro League pensait effectuer les premiers tests hebdomadaires ce vendredi, mais cette date n'est pas envisageable.

Waasland-Beveren a dévoilé jeudi le nom de son nouvel entraîneur. Il s'agit de Nicky Hayen, qui succède au Français Arnauld Mercier, limogé fin février. Dirk Geeraerd avait assuré l'interim jusqu'à ce que le championnat ne soit interrompu par la pandémie de coronavirus.

Le groupe de travail de la Pro League désigné pour faire le lien entre cette saison et la saison prochaine, proposera vendredi de poursuivre la saison 2020-2021 avec la même formule de 16 équipes en D1A, indique jeudi Sporza. L'information a été confirmée par Belga. Si cette proposition est ratifiée, Waasland-Beveren descendrait en D1B.

Le Club de Bruges propose de disputer la prochaine saison de Jupiler Pro League à 18 clubs et sans playoffs. Waasland-Beveren ne serait donc pas relégué et OHL et le Beerschot seraient promus. C'est ce qui ressort d'un mail envoyé par la direction brugeoise à la Pro League samedi. Les 'Blauw en Zwart' ne s'opposent également pas à jouer la finale de la Coupe début août.

Malgré des reprises par des étrangers, une déferlante croissante de joueurs extra-nationaux et le scandale de l'Opération Mains Propres, la Jupiler Pro League a attiré beaucoup de supporters durant le championnat régulier. Sport/Foot Magazine s'est penché sur les chiffres et en a retiré huit constats marquants.

Selon Peter Croonen, président de la Pro League, l'arrêt de la compétition de football belge est la seule décision socialement responsable. Le conseil d'administration de la Pro League en est venu jeudi unanimement à cette conclusion. "Le pays a d'autres priorités que le football", a expliqué Peter Croonen.