Tout sur Vitali Moutko

La Russie a été suspendue des prochains jeux Olympiques d'hiver 2018 par le comité international olympique (CIO) pour dopage institutionnalisé, mais certains de ses sportifs seront autorisés à participer aux épreuves organisées à Pyeongchang (Corée du Sud) du 9 au 25 février, sous drapeau olympique et strictes conditions.

Vitali Moutko, l'omniprésent ministre russe des Sports, a l'habitude d'être au coeur du scandale. Mais l'étau se resserre à mesure que les accusations de dopage organisé lancées contre la Russie se succèdent, dévoilant le rôle central joué par cet allié de longue date de Vladimir Poutine.