Tout sur Vincent Vanasch

Ils étaient à quelques mois de pouvoir enfin en découdre pour la médaille d'or à Tokyo. Mais le coronavirus en a décidé autrement. Les Red Lions vont devoir attendre l'été 2021 pour réaliser le triplé Coupe d'Europe, Coupe du monde et Jeux Olympiques. Zoom sur les conséquences de cette situation historique pour les hockeyeurs belges.

Le message posté lundi en début de soirée par Vincent Vanasch, dernier rempart des Red Lions, évoquant son départ en fin de saison de son club actuel du Waterloo Ducks pour le club allemand du Rot-Weiss Cologne en a surpris plus d'un. Premier transfert annoncé de l'année dans le monde du hockey belge, la décision du double meilleur gardien mondial, toujours en lice pour un triplé inédit, est surtout motivée par son souci de vouloir sortir de sa zone de confort en vue de la prochaine olympiade.

Un an après avoir été champions du monde, les Red Lions sont devenus champions d'Europe. Comme l'affirme Florent van Aubel, ils ont bousculé l'ordre établi. Comment ? Analyse sur base de quatre facteurs-clefs.

La Belgique, championne du monde en titre et 2e nation mondiale, s'est qualifiée pour la finale de son Euro de hockey messieurs après s'être imposée 4-2 devant l'Allemagne (FIH-7) en demi-finale de la compétition, jeudi soir à Wilrijk.

Avec Christophe Reculez (voir Buzz), il commente l'EURO de hockey en radio. Un sport pratiqué par ses deux filles et où il évolue comme gardien en vétéran !

C'est à Anvers, à partir du 16 août, que les Red Lions tenteront de décrocher leur premier titre européen. Après leur victoire au Mondial 2018, ils poseraient ainsi un nouveau jalon dans leur ascension vers les sommets, entamée il y a douze ans. Le capitaine, Thomas Briels (31), est là depuis le premier jour. Il passe en revue cinq périodes-clefs.

Le Waterloo Ducks s'est imposé en demi-finales de l'Euro Hockey League, dimanche à Eindhoven. Le club brabançon, tombeur de son rival du Dragons samedi en quarts de finale, a battu les Allemands du Mannheimer HC à l'issue de la séance de shoot-outs (3-1, 1-1 à la fin du temps réglementaire). Vincent Vanasch, double meilleur gardien du monde, aura été décisif pour les Canards.

Dans un quart de finale entièrement belge, le Waterloo Ducks a battu 3-2 aux shoot-outs le Dragons (1-1 au terme du temps réglementaire) pour se hisser dans son premier Final Four de l'Euro Hockey League messieurs (EHL), samedi à Eindhoven. Suivant le schéma initial de l'EHL, les Brabançons seront opposés dimanche en demi-finales aux Allemands du Mannheimer HC, vainqueur également aux shoot-outs 4-2 dans le premier quart face à leurs compatriotes de Mülheim (4-4 à la fin du match).

Pour la troisième année consécutive, un hockeyeur belge a décroché le prestigieux titre de meilleur joueur mondial de l'année. Après John-John Dohmen, sacré en 2016, Arthur Van Doren, élu l'an dernier, s'est en effet succédé à lui-même pour la saison 2018 selon un référendum organisé par la fédération internationale (FIH) et rendu public ce jeudi après-midi.

Depuis le banc de touche, Vincent Vanasch a assisté au partage 4-4 de ses équipiers contre la Nouvelle-Zélande, vendredi à Auckland en Hockey Pro League. Laissant sa place à son remplaçant Loic Van Doren le temps d'un match avant de la reprendre pour la séance de shoot-outs, le meilleur gardien du monde estime que son équipe "n'a pas joué un bon match" contre la 8e nation mondiale.

La Belgique, première nation mondiale de hockey masculin, a partagé l'enjeu 2-2 (mi-temps: 0-0) avec l'Espagne, classée 9e à la FIH, dans la toute première rencontre de la Hockey Pro League, samedi à l'Estadio Betero de Valence.