Tout sur Vincent Kompany

De Falkenberg, en Suède, le dernier sacrifié de l'Anderlecht version Karel Van Eetvelt revient sur seize mois aux faux airs de lente agonie.

Pour beaucoup, 2020 devait signifier le point final de la majeure partie de la fameuse génération dorée. Le délai de douze mois supplémentaire peut-il coûter cher aux Belges ? Voyage dans le temps, à la recherche d'indices pour esquisser le futur des Diables.

Depuis les premiers pas du magazine, ce sont plus de 1.600 couvertures qui ont attiré votre attention dans les rayons des librairies. De quoi jeter un coup d'oeil dans le rétroviseur.

Le RSC Anderlecht modifie une fois de plus son organigramme. Peter Verbeke devient le nouveau "chef des sports" a annoncé lundi le club de football de Jupiler Pro League. Michael Verschueren devient lui "CFO Sports", c'est à dire le directeur financier des sports. Ces modifications ont été annoncées par Karel Van Eetvelt, le nouveau CEO du Sporting, dont l'arrivée prvue en principe le 1er avril était connue depuis le 14 janvier dernier. Il a visiblement devancé la date de son entrée en fonction.

Au soir de la victoire mauve sur la pelouse du Freethiel, la présence de Vincent Kompany sur le pré fait le bonheur des mathématiciens.

Alors que les play-offs 1 s'éloignent malgré les victoires, Anderlecht s'active déjà en coulisses pour préparer la deuxième saison de l'ère Kompany. Avec une armée de chiffres pour repartir au combat.

Comme ces dernières semaines, Franky Vercauteren a dû gratter les fonds de tiroir pour coucher 18 noms sur la feuille de match contre Eupen. Anderlecht déplore tellement de blessés que ça ne peut plus relever du hasard.

Anderlecht a à nouveau montré deux visages à Malines mais il continue à jouer la carte des jeunes. "Avec un peu plus de régularité, nous serions déjà qualifiés pour les PO1."