Tout sur Van den Brom

Entraîneur adjoint depuis 2008, Besnik Hasi est passé doucement de l'ombre à la lumière. D'abord discret en coulisse, il a pris de de plus en plus de responsabilités. Désormais, c'est lui qui occupera le devant de la scène, la place exposée sous les projecteurs.

Avec l'arrivée de David Pollet, qui a signé pour quatre ans et demi à Anderlecht, l'entraîneur du Sporting John Van den Brom dispose d'une solution de plus en attaque, aux côtés d'Aleksandar Mitrovic et Gohi Bi Cyriac.

Après les transferts manqués de Michy Batshuayi (Standard) et de Thorgan Hazard (Zulte Waregem), le Sporting d'Anderlecht porte ses espoirs sur Steven Defour, tentant toujours d'attirer le Diable Rouge dans ses filets. "Il fait partie de l'un des projets toujours en attente", a en effet expliqué John Van den Brom, vendredi lors d'un point presse à Neerpede.

Contraint à de nombreux changements sur les flancs ces dernières semaines, van den Brom va devoir faire des choix. Gillet pourrait en être la victime.

19.000 spectateurs s'étaient massés hier dans les travées de Parc Astrid. Ou plutôt 19.012. Tant, aussi bien les joueurs que leur entraîneur, ont paru abattus et peu concernés. Spectateurs de ces stars qui les font rêver. Plus que la défaite, logique, c'est l'attitude du Sporting qui pose question.