Tout sur Valentin Madouas

Le coureur de la Belle Province s'est imposé à Foix après un beau numéro, pour s'offrir son premier succès professionnel sur une course en ligne. Il offre un deuxième bouquet d'étape à l'équipe Israël - Pro Tech dans ce Tour. Ce n'est que le deuxième succès d'étape du Canada dans l'histoire de la Grande Boucle, après celui de Steve Bauer en 1988 (qui avait aussi porté le maillot jaune). Et dire que Michael Woods, un autre Canadien, était aussi dans le coup pour la victoire.

Election présidentielle française oblige, la classique néerlandaise, qui symbolise le chassé-croisé entre Flandriens et Ardennais, a été avancée d'une semaine. De quoi rendre le plateau moins costaud pour un Mathieu van der Poel, candidat numéro à la succession d'un Wout Van Aert contraint de passer son tour.

Le sprinteur français ne reste pas sur une grande saison (seulement 6e au sprint au GP de Denain de mardi malgré une concurrence pas vraiment relevée) et le parcours ne lui semble pas favorable. Pour le reste Julian Alaphilippe pourra compter sur quelques lieutenants plus costauds comme Cosnefroy, Turgis et Sénéchal pour espérer conserver son maillot arc-en-ciel à Louvain.

Fin d'étape incroyable sur le Tour. La belle histoire de l'équipe Alpecin se poursuit. Après la victoire et le maillot jaune de Mathieu Van der Poel dimanche, la formation belge s'impose dans la 3e étape grâce à Tim Merlier qui devance son coéquipier Philipsen. Les chutes ont été nombreuses et les deux grands favoris Tadej Pogacar et Primoz Roglic ont perdu du temps.