Tout sur USADA

Après l'appel de la Russie contre sa suspension par l'AMA, le TAS, le Tribunal Arbitral du Sport, doit trancher un nouveau dossier important la semaine prochaine.

Le patron de l'Agence antidopage américaine (USADA) a critiqué mercredi la gestion du dossier du dopage institutionnalisé en Russie par le CIO, considérant que ce dernier avait manqué de clarté dans ses positions et ne s'était pas montré assez ferme.

Son empire s'est effondré il y a cinq ans. Depuis, Lance Armstrong (46 ans) s'est relevé et s'est reconstruit un nouveau Moi. La version LA 2.0 est plus heureuse et plus forte que jamais. Et a une nouvelle histoire à raconter : ses regrets. Mais faut-il croire l'ancien menteur professionnel ?

L'USADA, l'Agence américaine antidopage, a confirmé dans un communiqué que l'Américain Chris Horner, vainqueur de la Vuelta dimanche, avait bien indiqué son changement d'hôtel et rempli correctement ses "whereabouts" comme l'impose la législation antidopage.

Le président de l'Union cycliste international Pat McQuaid a annoncé mercredi que l'UCI allait accéder aux demandes de l'Agence américaine antidopage (USADA) en lui transmettant prochainement les éléments en sa possession concernant l'Américain Lance Armstrong, icône déchu du cyclisme mondial, de même qu'à l'Agence mondiale (AMA).

"Si vous avez les moyens que l'UCI ne fasse pas les contrôles sur le Tour de France, allez-y !", a lancé jeudi le patron de l'agence américaine antidopage (USADA) Travis Tygart à la commission française d'enquête sénatoriale qui l'auditionnait.

Lance Armstrong a brutalement claqué la porte au nez de l'Agence américaine antidopage mercredi alors que l'Usada pensait que l'ex-septuple vainqueur du Tour de France l'avait entrouverte pour venir se confier dans l'espoir de voir sa suspension à vie réduite.

Le Luxembourgeois Benoît Joachim, ancien équipier de l'Américain Lance Armstrong, a implicitement regretté de ne jamais s'être dopé, se reprochant a posteriori de ne pas avoir travaillé avec le docteur Ferrari, a-t-il déclaré ce vendredi dans un journal luxembourgeois.

L'Union cycliste internationale (UCI) communiquera sa décision dans le dossier Armstrong lundi à 13 heures à Genève, rapporte la Gazzetta dello Sport sur son site ce vendredi.

Michele Ferrari, préparateur physique italien banni à vie par l'agence américaine antidopage (USADA) dans le cadre du dossier lié au dopage de l'équipe cycliste de Lance Armstrong, serait à la tête d'un réseau de dopage, de blanchiment d'argent et d'évasion fiscale impliquant de nombreux coureurs, voire des équipes entières, rapporte La Gazzetta dello Sport ce jeudi.

L'Agence américaine antidopage a annoncé que l'équipe cycliste US Postal de Lance Armstrong avait "monté le programme de dopage le plus sophistiqué, professionnel et réussi, jamais vu dans l'histoire du sport". Un rapport de 1000 pages apporte des preuves "accablantes, avec des témoignages sous serment de 26 personnes, dont 15 coureurs ayant eu connaissance des activités de dopage au sein de l'US Postal". Retour sur la chute de Lance Armstrong.

L'équipe cycliste US Postal de Lance Armstrong avait "monté le programme de dopage le plus sophistiqué, professionnel et réussi, jamais vu dans l'histoire du sport", a annoncé mercredi l'Agence américaine antidopage (USADA) dans un communiqué.