Tout sur union belge

La dette de l'Union royale belge des sociétés de football association (URBSFA) a grimpé de 7 à 17 millions d'euros entre la saison 2012-2013 et la saison 2013-2014 tandis que la masse salariale de la fédération a grimpé de 9 millions d'euros sur la même période, rapporte La Dernière Heure.

L'ancien arbitre international a été licencié pour "raisons budgétaires", selon l'Union belge, son désormais ex-employeur. Frank De Bleeckere occupait les fonctions de Elite & Talent Referee Manager depuis presque deux ans et n'avait pas été mis au courant de cette décision, au même titre que plusieurs membres influents de la fédération.

Au lendemain du comité exécutif de l'Union belge de football (URBSFA), le journal Het Laatste Nieuws fait état dans son édition de samedi de nouvelles dépenses épinglées dans un audit interne des comptes de la fédération. Il est notamment question de l'utilisation de cartes de crédit et de cartes essence à des fins privées.

Steven Martens, le CEO de l'Union belge, démissionne. "Martens savait qu'il n'avait aucune chance", explique Jacques Sys, le rédacteur en chef de Sport/Foot Magazine. "Sans appui des grands clubs, il est impossible de survivre dans un climat de critiques toujours plus virulentes".

La semaine dernière, le journal De Morgen demandait à Steven Martens s'il pouvait encore fonctionner dans les circonstances actuelles. Après les révélations au sujet de la (mauvaise) gestion financière de l'Union belge de football, il avait tenté de sauver la face pendant des jours, disant que personne ne voulait sa peau mais se demandant tout de même ce qu'il devait faire à l'avenir.

Le Comité Exécutif de l'URBSFA a décidé de donner mandat au procureur de l'Union Belge pour poursuivre le Standard pour le tifo polémique déployé avant le match de championnat contre Anderlecht dimanche dernier, a annoncé l'URBSFA vendredi.

Les remous financiers qui secouent l'Union belge ont eu des répercussions sur l'équipe de gestion de la plus grande fédération sportive belge. Les quatre managers ont vu leurs bonus être réduits ou même supprimés, révèlent plusieurs médias belges samedi.

Lieven Maesschalck ne fait plus partie du staff médical des Diables Rouges, a annoncé le kiné de l'équipe nationale dans un communiqué mardi, mais il dit rester à disposition des joueurs pour des traitements individuels.

"Des fautes ont été commises mais elles sont légères comparé à tout le positif." C'est ainsi que François De Keersmaecker, le président de l'UB, a résumé la conclusion du conseil d'administration, après des heures de réunion sur la gestion du CEO Steven Martens.

L'Union belge a confirmé la tenue d'une réunion interne ce mardi à 14h00 avec le président François De Keersmaecker, mais n'a ni confirmé ni infirmé qu'il s'agissait d'une réunion d'urgence, comme l'ont annoncé la Dernière Heure les Sports et Het Nieuwsblad.

Le tribunal du travail de Bruxelles a condamné il y a quelques mois l'Union belge à verser 250.000 euros d'indemnités à Roland Louf, directeur de la communication et du marketing de la Maison de verre de janvier 2008 à février 2011, révèlent vendredi les journaux du groupe Sudpresse.

L'Union belge a perdu la vague de sympathie qui lui collait à la peau. Les bourdes de dimension se sont multipliées: camping insalubre au Brésil, retour foireux des Diables Rouges, facture de 300.000 euros "oubliée", simili-maillot d'Adidas, etc.

Marc Wilmots et l'Union belge se sont mis d'accord pour prolonger leur collaboration pour 4 années de plus, ont annoncé conjointement le sélectionneur national et Steven Martens, le CEO de l'UB sur leur compte twitter.