Tout sur Ukraine

"Cocasse" selon le sélectionneur français Didier Deschamps, le règlement du tirage au sort de l'Euro-2020 prévu samedi (18h00/17h00 GMT) à Bucarest en Roumanie répond à des contraintes sportives, diplomatiques et géographiques qui amoindrissent en grand partie le suspense. Décryptage.

L'Euro-2020, dont les éliminatoires ont pris fin mardi, promet une compétition marquée par la démesure avec pléthore de stars et d'affiches. Mais d'ici là, son organisation complexe dans douze ville et douze pays risque de faire débat, avant le tirage au sort du 30 novembre.

Nous sommes à dix jours du tirage au sort de la phase finale de l'Euro 2020 mais les Diables Rouges sont d'ores et déjà certains de se retrouver dans le groupe B en compagnie de la Russie et du Danemark. Seul le quatrième pays doit encore être désigné.

Après la démonstration de son équipe en Russie, Roberto Martinez est à la veille de son dernier devoir de l'année 2019, mardi (20h45) contre Chypre. Jusqu'ici, le bulletin du sélectionneur catalan est irréprochable avec neuf victoires en autant de rencontres et une logique qualification pour l'Euro 2020. "Cette rencontre doit être une fête", a déclaré Martinez lundi à Tubize lors de la traditionnelle conférence de presse d'avant-match.

Le tirage au sort de l'Euro, le 30 novembre prochain, aura la particularité d'être fortement dirigé. En cause ? La nouvelle formule de la compétition, qui assure aux têtes de série de jouer au moins deux matchs à domicile. Un avantage... sauf pour la Belgique, qui, sans Stade national, va en subir les conséquences. Par déduction, les Diables Rouges connaissent, avec presque certitude, deux de leurs trois adversaires en phase de poules. Explications.

Dix nations sur la ligne de départ: à l'issue des matches jeudi, la France, l'Angleterre, la République tchèque et la Turquie ont rejoint les six équipes déjà assurées de disputer l'Euro-2020 l'été prochain (12 juin-12 juillet).

La Belgique n'est pas parvenue a valider son ticket pour les quarts de finale du Championnat d'Europe messieurs de volley. Samedi au Sportpaleis d'Anvers, les Red Dragons (FIVB 12) se sont inclinés 3 sets à 2 (25-22, 21-25, 14-25, 25-18 et 15-10) devant l'Ukraine (FIVB 54).