Tout sur Trudonnaires

Les braises de l'enfer du Stayen ont repris vigueur. Le STVV doit ce sursaut à quelques inébranlables Allemands sur le terrain et sur le banc, à une douzaine de joueurs et dirigeants japonais ainsi qu'à une légion de Belges bien réalistes, qui font tourner le club, en coulisses.