Tout sur Tourmalet

Alaphilippe s'accroche à son maillot jaune, mais "les Alpes vont être très difficiles"

Julian Alaphilippe s'accroche ! Le Français de Deceuninck-Quick Step ne sait pas s'il portera toujours le maillot jaune du Tour de France après les Alpes, mais il ne s'attendait déjà pas à le garder jusqu'à cette deuxième journée de repos lundi. Dès lors tout est possible dans cette Grande Boucle orpheline de toute hiérarchie une fois n'est pas coutume.

Pinot: "J'ai repris du temps à tout le monde, c'est le principal"

Vainqueur samedi au sommet du Tourmalet, Thibaut Pinot s'est classé deuxième de la 15e étape dimanche, au Prat d'Albis. Le Français de Groupama-FDJ est le coureur qui a fait la meilleure impression lors des deux étapes dans les Pyrénées. "J'ai repris du temps à tout le monde, c'est le principal", a résumé Pinot, désormais quatrième du général à 1:50.

Le maillot jaune Julian Alaphilippe s'offre aussi le chrono à la 13e étape du Tour de France

Le maillot jaune Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) s'est adjugé le contre-la-montre de Pau (27,2 km), 13e étape du Tour de France, vendredi. Le Français s'est imposé devant le Britannique Geraint Thomas (Ineos), deuxième à 14 secondes. Un épatant Thomas De Gendt (Lotto Soudal) a pris la troisième place à 14 secondes. L'étape a aussi été marquée par la chute et l'abandon de Wout van Aert (Jumbo-Visma).

Tour de France: Thibaut Pinot a "la rage"

Thibaut Pinot a "de la rage" au lendemain du coup de bordure qui lui a fait perdre 1 min 40 sec dans un Tour de France jusque-là idéal pour le leader de la Groupama-FDJ, qui pointe désormais à la 11e place, à mi-parcours.

Pourquoi ce Tour de France est plus que jamais le Tour de la montagne

Le 106e Tour de France cycliste s'élancera certes de la Grand Place de Bruxelles ce samedi 6 juillet, pour rendre hommage à son quintuple vainqueur Eddy Merckx, mais se gagnera en montagne. Il comprend en effet trente ascensions de deuxième, première ou hors-catégorie, soit quatre en plus qu'en 2018. Cinq arrivées au sommet, c'est deux en plus que la dernière édition. Surtout, pour la première fois de l'histoire, la 'Grande Boucle' comprendra trois arrivées à plus de 2.000m d'altitude.