Tout sur Tour de France 2015

Une ascension rapide a suffi à assurer à Chris Froome sa deuxième victoire au Tour mais aussi à essuyer des douches de crachats, comme s'il était Armstrong 2.0. L'avenir nous dira s'il est vraiment dopé mais pour l'heure, tout indique le contraire.

168 coureurs ont pris le départ de la 17e étape du Tour de France, sous le soleil de Digne-les-Bains, mercredi à 12h54, en direction de Pra-Loup pour une arrivée en côte. Le Luxembourgeois Laurent Didier (Trek), malade, n'a pas pris le départ.

Le Britannique Chris Froome, actuel maillot jaune, s'est réjoui lundi à Pau d'occuper une situation idéale au terme "d'un scénario rêvé" à la veille d'attaquer la première étape de montagne que le leader de Sky présente comme "un moment clé" de la course.

Un peloton encore fort de 188 coureurs s'est élancé jeudi à 12h56 de Abbeville en direction du Havre, sur un parcours de 191,5 km. Il constitue le programme de la 6e étape du Tour de France. Le temps Les coureurs sont attendus au environ de 17h10, selon le meilleur horaire (45 km/h).

Le démarrage très laborieux à Anderlecht, les incertitudes au Standard, les bidouillages autour du stade national, l'avenir en point d'interrogation de Mouscron, les factures à l'Union Belge. Oui, on en parle, mais assez peu, finalement. Quand ça ne va pas, on dit merci qui ? Merci David Goffin, merci les hockeyeurs, merci le Tour de France,...