Tout sur Tony Martin

Jusqu'en 2012, l'avant-dernière étape ou la précédente se disputait contre le chrono. Depuis, cette ultime séance n'a plus été programmée un samedi qu'en 2014. Cette année-là, Tony Martin s'est imposé devant Tom Dumoulin sur 54 kilomètres.

Düsseldorf s'est préparé pour le Grand Départ du Tour de France avec un enthousiasme débordant. Mais la pluie a, dans un premier temps, refroidi les ardeurs. Tony Martin lui-même n'y a rien changé.

On le surnomme Panzerwagen (le char d'assaut) parce que, une fois lancé, il est inarrêtable. Voilà qui promet puisque le Tour débute par un contre-la-montre à un jet de pierre de chez lui. " Il n'y a rien de plus excitant que de me dire que je peux prendre le maillot jaune en Allemagne ", dit Tony Martin.

Seuls les fanatiques de cyclisme le connaissent peut-être : Ruben Zepuntke, un professionnel allemand de 24 ans employé depuis trois ans par Cannondale, une formation du WorldTour. Faute de résultats, il a dû se rabattre sur l'équipe continentale de Sunweb en décembre dernier. Un sale coup pour le coureur de Düsseldorf car il rêvait de ce début de Tour dans sa ville natale.

Tom Dumoulin (24 ans) n'est pas parvenu à devenir, à la Vuelta, le troisième Néerlandais à enlever un grand tour, après Jan Janssen et Joop Zoetemelk. Mercredi prochain, il a toutefois l'occasion d'écrire une belle page d'histoire nationale : le citoyen de Maastricht veut devenir le premier Néerlandais champion du monde en contre-la-montre.

L'Allemand Tony Martin, qui a dû abandonner le Tour de France alors qu'il portait le maillot jaune, doit observer deux semaines de repos après une intervention chirurgicale sur sa fracture ouverte à la clavicule gauche, a annoncé vendredi son équipe Etixx-Quick.Step.

Le Britannique Bradley Wiggins a remporté le premier titre de champion du monde du contre-la-montre de sa carrière, mercredi sur le parcours de Ponteferrada, en Espagne, privant son dauphin et grand favori, l'Allemand Tony Martin, d'un quatrième sacre consécutif. Kristof Vandewalle est 24e et Pieter Serry 31e.

Lors du Mondial contre-la-montre individuel ce mercredi, Tony Martin peut avancer d'un pas dans la concrétisation de son rêve: détrôner Fabian Cancellara du titre de meilleur spécialiste du chrono du siècle.

L'Allemand Tony Martin (Omega Pharma-Quick.Step) a remporté en solitaire la 9e étape du Tour de France, disputée dimanche sur 170 km entre Gérardmer et Mulhouse, où le Français Tony Gallopin (Lotto-Belisol) a endossé son premier maillot jaune de sa carrière.

L'Allemand Tony Martin (Omega Pharma) a remporté pour la troisième année d'affilée le Tour de Belgique au terme de la 5e et dernière étape qui est revenue à son compatriote Paul Martens (Belkin), dimanche à Oreye.

La route est encore longue mais Tony Martin peut se rapprocher de son rêve, soit détrôner Fabian Cancellara du rang de meilleur spécialiste du chrono du 21e siècle, s'il remporte, ce mercredi, un troisième titre mondial en contre-la-montre individuel, aux championnats du monde de Florence.

L'Allemand Tony Martin (Omega Pharma-QuickStep) a remporté la quatrième étape du Critérium du Dauphiné (WorldTour), un contre-la-montre individuel de 32,5 kilomètres couru en boucle autour du Parc des Oiseaux, près de Villars-les-Dombes (Ain).