Tout sur Tim Wellens

Alors qu'on attendait les "trois fantastiques", c'est Kaser Asgreen qui a inscrit son nom au palmarès du Tour des Flandres (WorldTour) dimanche à Audenarde. Le Danois de Deceunick-QuickStep, rebaptisée Elegant-QuickStep le temps d'une journée, s'est adjugé la 105e édition du Ronde en battant Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) dans un sprint à deux sur la Minderbroedersstraat d'Audenarde, privant le Néerlandais d'un doublé qui n'a plus été réussi depuis 2014 au Ronde.

La 11e étape du Tour d'Espagne, longue de 170 kilomètres entre Villaviciosa et l'Alto de la Farrapona, a été remportée samedi par David Gaudu (Groupama-FDJ). Le Français a devancé, dans un sprint à deux au sommet, l'Espagnol Marc Soler (Movistar). Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), 10e du jour, est toujours leader du général.

La bataille pour le maillot arc-en-ciel de champion du monde fera rage dimanche à Imola en Italie en l'absence du Danois Mads Pedersen, le tenant du titre. Avec 5.000 mètres de dénivelé positif sur 258 km, la course pour le titre mondial s'annonce usante.

Le Tour, qui démarre samedi à Nice, a rarement suscité autant d'interrogations. Malgré la pandémie, il fallait à tout prix qu'il ait lieu, mais on ne l'achèvera peut-être pas. Dans quelle mesure cette Grande Boucle sera-t-elle vraiment différente ? Passage en revue en cinq thèmes.

La saison n'est en cours que depuis trois semaines, mais les spectateurs passent déjà de victoires fantastiques en crashes terrifiants. Alors que le Tour n'a même pas encore commencé. Cinq constats frappants.

Le Tour de Pologne, qui débute mercredi, est la première course par étapes du WorldTour après l'arrêt provoqué par le coronavirus. Le tenant du titre, Pavel Sivakov, ne sera pas au départ cette année. Ineos sera emmené par Richard Carapaz, prêt à se livrer à un nouveau duel avec Remco Evenepoel. Le prodige de Deceuninck-Quick Step, 20 ans, a gagné cette saison les Tours de San Juan, de l'Algarve et de Burgos (la semaine passée). Il aura notamment Wilco Kelderman, Tim Wellens, Jakob Fuglsang et Maximilian Schachmann comme adversaires sur la route d'un quatrième succès de rang dans une course par étapes en 2020.

Avec Philippe Gilbert, Thomas De Gendt, Tim Wellens, Jasper De Buyst et Steff Crass, Lotto Soudal alignera cinq Belges sur les routes du Tour de France, qui aura lieu du 29 août au 20 septembre. Les Allemands Roger Kluge et John Degenkolb et l'Australien Caleb Ewan complètent la sélection dévoilée mardi par la formation WorldTour belge. Le Polonais Tomasz Marczynski et Frederki Frison sont réservistes.

La saison cycliste reprend samedi en Belgique avec la 75e édition du Circuit Het Nieuwblad (WorldTour), suivi dimanche de la 72e édition de Kuurne-Bruxelles-Kuurne (1.Pro). Trois coureurs peuvent enlever la course d'ouverture une troisième fois, et égaler le record de trois victoires d'Ernest Sterckx (1952-1953-1956), Joseph Bruyère (1974-1975-1980) et Peter Van Petegem (1997-1998-2002). Il s'agit de Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), vainqueur en 2006 et 2008, Greg Van Avermaet (CCC), dernier vainqueur belge de l'épreuve (2016-2018) et 2e l'an dernier, et du Britannique Ian Stannard (Team Ineos), qui s'est imposé en 2014 et 2015.

Remco Evenepoel fêtera son 20e anniversaire samedi. Le lendemain, au Tour de San Juan, il donnera les premiers coups de pédale de sa deuxième saison chez les pros. Il fait partie d'une nouvelle génération de coureurs qui se fait respecter et saisit sa chance. Ils sont plus jeunes et plus nombreux que jamais. Est-ce un hasard ?

Visite à Schepdaal, dans le Brabant flamand, où réside Remco Evenepoel, la sensation du cyclisme mondial et plus jeune vainqueur du Vélo de Cristal.

Que retenir de la saison cycliste écoulée, durant laquelle de grands talents se sont distingués? Passage en revue, avec 25 chiffres surprenants.

Que retenir de la saison cycliste écoulée, durant laquelle de grands talents se sont distingués ? Passage en revue, avec 25 chiffres surprenants.

La course en ligne messieurs est passée de 280 à 261 kilomètres. Dimanche matin, à 1h40 du départ, l'Union cycliste internationale (UCI) a dû raccourcir le tracé à cause des "conditions météorologiques extrêmes", a-t-elle écrit sur Twitter. Le départ, prévu initialement à 9h40 belges, a été repoussé à 10h.

Chacun des huit coureurs belges au départ de la course sur route en ligne des championnats du monde de cyclisme dimanche dans le Yorkshire se montre très ambitieux d'une manière ou d'une autre, au point d'entendre Oliver Naesen affirmer sans ambages que la Belgique est "la Deceuninck-Quick Step des équipes nationales".

Tim Declercq, Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step) et Tim Wellens (Lotto Soudal) sont les trois derniers coureurs désignés par le sélectionneur national Rik Verbrugghe afin de participer à la course en ligne aux Mondiaux de cyclisme, qui se dérouleront dans le Yorkshire fin du mois (22 au 29 septembre). La Fédération belge de cyclisme l'a annoncé lundi.