Tout sur Tim Van Vlasselaer

Oubliez les grands- pères qui arpentent le terrain sur un tracteur. De plus en plus, les préposés à l'entretien des terrains sont de jeunes professionnels qui vivent pour leur métier. " Si l'on est passionné, on ne se formalise pas de devoir parcourir 60 à 70 kilomètres sur la pelouse chaque semaine. "