Tout sur Tim Merlier

Après Brent Van Moer plus tôt dans la saison, c'est Florian Vermeersch qui a crevé l'écran ce dimanche dans la boue du Nord de la France. Alors que la vieille garde incarnée par Philippe Gilbert et Thomas De Gendt marque le pas, Lotto-Soudal possède avec ses deux promesses des coureurs qui peuvent lui permettre à moyen terme de rivaliser avec les meilleures formations du peloton.

Wout van Aert (27 ans) est le seul coureur capable de rouler et sprinter seul. En réalité, le Campinois sprinte comme un spécialiste du chrono: son corps reste immobile, sans aucun mouvements latéraux, ce qui lui offre un avantage aérodynamique. Mais à quel point? Le professeur Bert Blocken de l'Université technique d'Eindhoven et de la KUL, l'explique en exclu à Sport/Foot Magazine.

Le sélectionneur Sven Vanthourenhout a effectué des choix forts en vue des Mondiaux qui se dérouleront à Louvain. Dans un groupe qui sera axé autour de Wout Van Aert, il a préféré choisir des hommes en forme comme Evenepoel et Benoot au détriment des expérimentés Van Avermaet et Gilbert. Ce dernier est d'ailleurs le dernier champion du monde belge.

Le coureur suisse, déjà vainqueur d'un chrono sur Paris-Nice, a bouclé le parcours de 11 km à une moyenne de 54,890 km/h. Il dépossède Tim Merlier du maillot de leader. Malchanceux hier, Remco Evenepoel espérait se replacer grâce à l'un de ses exercices de prédilection. Le coureur de Schepdaal doit se contenter de la... 18e place.

Derrière les cinq étapes, nos compatriotes ont fait tomber pas mal de vieilles références lors des trois semaines écoulées. Retour en chiffres inédits, entre un Wout puissance 100 et des doublés sur sprint massif.

Grâce à Wout van Aert (trois victoires), Tim Merlier et Dylan Teuns, cinq étapes sont tombées dans l'escarcelle de coureurs belges durant le Tour de France 2021. Le cyclisme belge n'avait plus été à pareille fête depuis 1986. Retour sur le sprint magistral de van Aert.

Fin d'étape incroyable sur le Tour. La belle histoire de l'équipe Alpecin se poursuit. Après la victoire et le maillot jaune de Mathieu Van der Poel dimanche, la formation belge s'impose dans la 3e étape grâce à Tim Merlier qui devance son coéquipier Philipsen. Les chutes ont été nombreuses et les deux grands favoris Tadej Pogacar et Primoz Roglic ont perdu du temps.

Le Guide du Tour de Sport/Foot Magazine est en vente dès ce jeudi. L'apéro idéal avant le Grand Départ du Tour de France, le samedi 26 juin à Brest.