Tout sur Tiesj Benoot

Le peloton a pédalé ses derniers kilomètres le week-end dernier, en Asie, au Tour de Guangxi en Chine et à la Japan Cup. Que retenir de la saison écoulée ? Un bilan en vingt chiffres, avec une conclusion marquante : la large base de bons coureurs belges, qui ont toutefois marqué trop peu de points, à une exception près.

Jens Debusschere est le dernier coureur Lotto-Soudal à avoir enfilé le maillot tricolore, en 2014. Il est temps que ça change dimanche à Binche, trouve Paul De Geyter, le manager général de l'équipe WorldTour la plus belge.

Dès ce jeudi 21 juin, le Guide du Tour de Sport/Foot Magazine est disponible en librairie. L'épreuve débute le 7 juillet en Vendée.

Tim Wellens, co-leader de la formation Lotto Soudal au départ avec Tiesj Benoot, a placé une attaque victorieuse à 8 kilomètres de l'arrivée de la 58e édition de la Flèche Brabançonne (1.HC). Quatrième en 2017, le Belge de 26 ans s'est imposé en solitaire, levant l'index droit au ciel au moment de passer la ligne, en hommage à Michael Goolaerts, décédé dimanche après une crise cardiaque sur les routes de Paris-Roubaix.

En puissance, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) a remporté Kuurne-Bruxelles-Kuurne (1.HC) disputée sur 200,7 km dimanche. Le double champion du monde s'est imposé dans une arrivée au sprint à cinq devant Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), le vainqueur de l'an dernier, et le Britannique Luke Rowe (Sky), 3e.

Les big data qui ont fait la gloire de Sky doivent conduire Lotto-Soudal à de nouveaux succès.